HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

L’année 1940 en Nouvelle-Calédonie

vendredi 31 janvier 2014 par Romain DERNONCOURT
  Sommaire  

II) La journée historique du 19 septembre 1940

Le drapeau tricolore hissé sur l’Hôtel de Ville de Nouméa, le 19 septembre 1940
Photographie reproduite dans DALY Henri, Nouvelle-Calédonie, porte-avions américains dans les mers du Sud, SEH n°60, 2002

Début Septembre 1940 sont signés les accords Vichy-Tokyo. Entre autres dispositions ceux-ci prévoient « que l’autorité du régime de Vichy sera maintenue en Indochine en échange de la livraison de toute la production minière et métallurgique de la Nouvelle- Calédonie et de la venue de travailleurs et de matériel japonais pour l’exploitation des mines ».

Les Calédoniens craignent d’entrer en collaboration avec le Japon et craignent l’invasion. Ils sont donc de plus en plus nombreux à rejoindre les comités de Gaulle.

Document 5
Le défilé des Broussards dans Nouméa, le 19 septembre 1940
Henri Sautot
(1885-1963)

Études à l’université de Nancy, commis des affaires indigènes puis nommé administrateur des colonies en 1922, carrière à Saint Pierre et Miquelon, puis aux Nouvelles-Hébrides. Il assure dès le 20 juillet 1940, à Port-Vila, le ralliement de la Colonie à la France Libre. Le 13 septembre, il est nommé par de Gaulle gouverneur de la Nouvelle-Calédonie avec pour mission d’organiser son ralliement. Il débarque à Nouméa le 19 septembre 1940, appuyé par le croiseur australien Adelaïde. Il est très fortement soutenu par le Comité de Gaulle, la population et les 700 broussards. Il destitue le jour-même le gouverneur Denis et prend la tête de la Nouvelle-Calédonie. Renvoyé de la Nouvelle-Calédonie en 1942 par l’amiral Thierry d’Argenlieu, il y revient en novembre 1946. Il est rapidement élu membre du Conseil Municipal de Nouméa puis maire en mai 1947.

Document 6
Extrait de la proclamation d’Henri Sautot, le 19 septembre 1940

III) L’organisation de la colonie après le ralliement

Document 7
Félix Broche, commandant supérieur des troupes du Pacifique, organise dès le 25 octobre 1940 la création du Bataillon du Pacifique.
Document 8
Affiche d’appel pour les comités de Gaulle rédigée en nengone, 1940 (coll. Viale)
Document 9
Appel du grand chef Naisseline à la radio, 16 octobre 1940
Document 10
Portraits de volontaires du Bataillon d’Infanterie de Marine du Pacifique (BIMP)
Document 11
Visite du général de Gaulle aux volontaires du Pacifique à la caserne de La Tour Maubourg, Paris, mai 1945

titre documents joints

L’année 1940 en Nouvelle-Calédonie

31 janvier 2014
info document : PDF
1.4 Mo

Présentation de la séquence


L’année 1940 en Nouvelle-Calédonie

31 janvier 2014
info document : PDF
576.6 ko

Mise en oeuvre en 1re ES-L


L’année 1940 en Nouvelle-Calédonie

31 janvier 2014
info document : PDF
765.2 ko

Mise en oeuvre en 1re STMG


Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 787 / 1278246 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Enseigner  Suivre la vie du site Lycée  Suivre la vie du site Première   ?