HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie sous la IIIe République (1870-1914)

mercredi 12 avril 2023 par Cynthia DEBIEN VANMAI

Proposition d’exploitation pédagogique des ressources de la plateforme éducative NC la 1re Educ.

Insertion de l’activité dans le programme adapté.
L’activité s’insère dans :

  • le thème 3 : la Troisième République avant 1914 : un régime politique, un empire colonial.
  • le chapitre 4 : la Nouvelle-Calédonie de 1870 à 1914 (5-6 heures)

Elle permet de traiter de manière synthétique les points suivants : la toute-puissance de l’administration sous l’autorité du gouverneur, la mise en place progressive de la colonie de peuplement et les soulèvements kanak, une société coloniale diverse et hiérarchisée et les points de passage : 1878, révolte d’Ataï et 1887, le régime de l’indigénat en Nouvelle-Calédonie.
L’activité peut être prolongée par l’étude des points de passage et d’ouvertures suivants : un site d’implantation du bagne en Nouvelle-Calédonie, l’exemple de Nouméa, chef-lieu de la colonie

Plateforme NC la 1re EDUC (Histoire) : https://vimeo.com/showcase/8848838

  • Première capsule vidéo : « Module historique des institutions de la NC de 1853 à 1885 » (diffusée le 28 octobre 2021)
  • Deuxième capsule vidéo : « Historique insurrection 1878 » (diffusée le 23 septembre 2019)

Objectifs de l’activité
Temps 3 heures

On prend appui sur le premier film pour montrer l’organisation de la colonie ; en cela les fondements ont été posés par le Second Empire qui a organisé l’administration de la colonie (une administration directe), il a aussi établi le statut des terres, posé les fondements de l’économie coloniale et de la société coloniale.
On prend appui sur le second film et le manuel scolaire adapté (collectif d’auteur, Histoire et Géographie de la Nouvelle-Calédonie et de l’Océanie) pour montrer que la IIIe République renforce l’emprise coloniale sur le territoire et sur la population kanak par l’expansion du front pionnier, des campagnes militaires et les programmes de peuplement.
Le rapport du général de brigade Arthur de Trentinian « sur les causes de l’insurrection canaque en 1878 » (4 février 1879) permet de faire une consolidation de cours et de travailler les compétences liées à l’analyse de document (sélectionner, contextualiser, mettre en relation) ; un point de l’activité est aussi réservé à l’éveil à l’esprit critique dans la mesure où les élèves ont déjà étudié les débats entre Georges Clémenceau et Jules Ferry dans le thème général du programme national.


titre documents joints

La Nouvelle-Calédonie sous la IIIe République (1870-1914)

12 avril 2023
info document : PDF
750.1 ko

Proposition d’exploitation pédagogique des ressources de la plateforme éducative NC la 1re Educ.


Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 298 / 1278246 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Enseigner  Suivre la vie du site Lycée  Suivre la vie du site Première   ?