Votre navigateur ne lit pas le format Flash

HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

La gestion durable du milieu minier en Nouvelle-Calédonie

mardi 14 mai 2013 par Patrice FESSELIER-SOERIP

 I - Un milieu minier calédonien à fort potentiel ou Les potentialités du milieu minier calédonien

1) Un milieu minier une potentialité économique

Document 1 : Un sous-sol riche en nickel

Document 2 : Les réserves mondiales de nickel (estimations en %)


Sources : USGS, IEOM

Documents 3 : Le milieu minier abrite une biodiversité unique


Sources : tikiwaka.photoshelter.com, www.visoflora.com, www.dumbea.net, www.reptiligne.fr

2) Un milieu minier exploité

Document 4 : Différents acteurs dans l’attribution d’un permis d’exploration et d’exploitation

Article 112-16 : Tout projet de travaux de recherches ou d’exploitation doit être soumis à l’avis de la
Commission minière communale compétente dans des conditions définies à la présente sous-section.

Article 112-17 : La Commission minière communale comprend :

  • le maire de la commune ou son représentant, président ;
  • le directeur de l’agence du développement rural et de l’aménagement foncier ou son représentant ;
  • le président de l’aire coutumière concernée ou son représentant ;
  • le ou les représentants des districts coutumiers concernés ;
  • le directeur de l’environnement de la province compétente ou son représentant ;
  • un représentant de chaque explorateur ou exploitant ayant une activité minière dans la commune, désigné par
    celui-ci, ainsi qu’un représentant élu du personnel employé par chacun d’eux ;
  • le directeur de l’industrie, des mines et de l’énergie de la Nouvelle-Calédonie ou son représentant, secrétaire.
Source : Code minier de la Nouvelle-Calédonie, www.juridoc.gouv.nc

Document 5 : Le nickel, une richesse minière exploitée

3) Un milieu minier transformé et aménagé

Documents 6 : Le gisement de nickel et de cobalt de Prony et les aménagements liés à son exploitation

  • 1 gisement minier à ciel ouvert : le plateau de Goro (1500 hectares) afin de produire 60 000 tonnes de nickel et 5000 tonnes de cobalt par an.
  • 1 tapis convoyeur (3 km de long).
  • 1 usine hydrométallurgique pour la transformation du minerai de nickel et de cobalt.
  • 1 centrale électrique (Prony Energies) utilisée pour le site industriel et pour la Calédonie.
  • 1 port industriel de Prony : 1 quai vraquier (soufre, charbon, calcaire, fuel, gaz), 1 quai de marchandises (9000 conteneurs par an importés contre 4500 conteneurs de nickel et de cobalt exportés), 2 remorqueurs, 1 ferry.
  • 1 tuyau (21 km) pour rejeter les effluents industriels dans le lagon après traitement.
  • 1 base vie pour héberger et nourrir les employés (capacité de 4000 lits).
  • 1 pépinière de 500 000 plants par an.


Sources : Google Map (satellite) – VALE NC


Source : www.tresordesregions.mgm.fr

Document 7 : Le convoyeur du lieu d’extraction du nickel à l’usine de transformation (massif du
Koniambo)


Source : Alain JEANNIN (Outre-mer 1re)

4) Le nickel, un facteur de développement économique

Document 8 : Le poids du secteur du nickel (mines et métallurgie) dans le PIB calédonien en ???


Sources : ISEE-NC, IEOM

Document 9 : La SLN, un acteur économique majeur

1er employeur privé de la Nouvelle-Calédonie :

  • 2300 emplois dont 750 en Province Nord et 1555 en Province Sud
  • 950 salariés sur mine (5 centres miniers) et 1350 à l’usine de Doniambo
  • 17,3 milliards Fcfp de masse salariale

1er contribuable du territoire :

  • 20 milliards Fcfp d’impôts et taxes (80 milliards Fcfp entre 2002 et 2009)
  • 20 milliards Fcfp d’achats locaux
  • 660 millions Fcfp consacrés à la formation et aux conditions de travail
  • 3 à 4 milliards Fcfp de dividendes reversés chaque année aux trois provinces (STCPI) qui
    détiennent 34% du capital de la SLN
Source : Nord Infos magazine, n°7, janvier 2011.

Document 10 : Les emplois créés par les 2 usines métallurgiques


Sources : Nouvelle-Calédonie nickel 2010 : une nouvelle ère industrielle, Colloque international, 7 et 8 juillet 2005, Cabinet Syndex –VALE NC-

Document 11 : Évolution du nombre d’entreprises et de salariés enregistrés dans la zone VKP


Sources : ISEE-NC, Répertoire RIDET.

5) Un milieu minier difficile à ménager, un exemple de conflit d’usage

Document 12 : La tribu d’Oundjo (Voh) dans le « tourbillon de la mondialisation »

Les 400 habitants de la tribu d’Oundjo vivent
désormais à proximité d’une « dame de fer » colossale.
C’est la tribu la plus proche de la gigantesque usine de
nickel de Koniambo. Les habitants sont partagés. D’un
coté, l’usine apporte du travail et des perspectives
d’avenir. Mais de l’autre, elle bouleverse profondément
la vie naguère tranquille d’Oundjo.
La construction du projet industriel colossal s’est
accompagnée d’un déversement d’argent dans la
région. Les cases disparaissent et sont « remplacées
par du dur ». Les retrouvailles le dimanche à la maison
commune, où les hommes jouaient à la pétanque et
les dames au bingo, n’existent plus « 
malheureusement ». Et selon « Nono », la coutume vit
toujours, mais moins qu’avant. « Des familles ne
participent plus à la cérémonie de l’igname ».

Source : Une des Nouvelles calédoniennes du jeudi 18 avril 2013.

Document 13 : Un conflit d’usage dans la baie de Vavouto


Source : IRD, Bailleul, 2006.


titre documents joints

La gestion durable du milieu minier en Nouvelle-Calédonie

14 mai 2013
info document : PDF
1.1 Mo

Une proposition d’étude de cas pour le thème 2 de géographie de la classe de première générale.


Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 2085 / 1004795 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Enseigner  Suivre la vie du site Lycée  Suivre la vie du site Première   ?