Votre navigateur ne lit pas le format Flash

HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

Le diabète en Nouvelle Calédonie et en Océanie intertropicale

samedi 17 juillet 2010 par Elizabeth JEULIN

  III- Exemple d’une séance avec les élèves.

Le diabète en Nouvelle-Calédonie et en Océanie intertropicale.
Un lourd fardeau de santé publique.

*Problématiques :

  • Quelles sont les causes de prévalence au diabète en Nouvelle-Calédonie et en Océanie intertropicale ?
  • Retrouve-t-on les mêmes facteurs à toutes les échelles des États ?
  • Quelle prévention, quelle éducation des sociétés ?

 Introduction aux documents.

Le diabète de type 2 est une maladie évitable, non transmissible et qui se soigne.

En France la prévalence au diabète est d’environ 3 % .
Dans les collectivités d’outre-mer, cette prévalence va de 7 % à 18 % comme à La Réunion.
En Nouvelle-Calédonie, cette prévalence s’élève à 10,2 % d’après la dernière étude de CALDIA
(diabétiques diagnostiqués).
À ce chiffre on doit ajouter tous les diabétiques qui s’ignorent.
Dans d’autres pays d’Océanie, comme à Nauru, cette prévalence s’élève à 40 % et elle est de 18 à 20 % en
Polynésie.

C’est donc un phénomène qui touche notre région mais également l’ensemble de la planète.
Ce phénomène est à mettre en relation avec l’obésité (BMI (indice de masse corporelle) calculé).

Le budget des États pour soigner, éduquer sont colossaux. En Nouvelle-Calédonie, la CAFAT engloutit
chaque année plus d’un milliard de francs CFP.

 Quelques pistes de réflexion en fonction des documents.

Les causes sont-elles identiques à toutes les échelles urbaines, rurales et régionales ?

Quelle prévention, quelle éducation ? (La cible scolaire).

Le diabète n’est-il pas la manifestation d’une épidémie des pays de l’ère post industrielle ou au
contraire de l’appauvrissement économique et culturel des États ?

 Les documents.

A/ Les chiffres du diabète en Nouvelle-Calédonie et en Océanie intertropicale.

Document 1 : les chiffres du diabète en Nouvelle-Calédonie.
Document 1 bis : les perspectives aujourd’hui, CALDI A, 1993.
Document 2 : les chiffres du diabète en Océanie, réunion des ministres de la santé, Tonga, 2003.

À différentes échelles régionales.

  • En Nouvelle-Calédonie
    Pyramide des âges Document 1 (bis)
  • Prévalence au diabète et résidence selon la communauté et le sexe N°4
    Question : Mettre en relation les documents 1, 2, 3, 4.
    Que remarquez-vous en fonction des chiffres et de la résidence ?
    Que pouvez-vous en déduire ?
    (Notion de transition démographique / industrialisation des sociétés)
B/ Quelles sont les causes ?

Document 3 : facteurs déterminants des maladies non transmissibles, Réunion des ministres de la Santé
océaniens, Tonga, 2003 (CPS).

Document 4 : épidémie de l’obésité abdominale dans le Monde, CALDIA, 2004.

Document 5 : les conditions de vie du chasseur et du grignoteur, CALDIA, 1993.
Fragilité, surpoids : diabète.

Questions :

1. Comment les modes de vie et l’alimentation favorisent-ils le diabète ?
2. Que pouvez-vous en déduire à l’échelle de la Nouvelle-Calédonie et en Océanie ?
Gène d’épargne.
Société post industrielle.

C/ L’éducation, la prévention.

Document 6 : mesures de prévention et de lutte contre le diabète. Réunion des ministres de la santé
océaniens, Tonga, 2003 (CPS).

Document 7 : obésité en milieu scolaire, CALDIA, 1993.
- Centre anti-diabétiques.

  • Éducation scolaire, surveillance du poids des enfants (poids percentile).

* Montrer que plus les pays sont riches plus il est possible de mettre sur pieds des politiques de santé (coût
élevé).
Aide australienne.
Aide américaine.

= Nuance car il existe beaucoup d’obèses et de diabétiques.

* Rédigez une conclusion sur le diabète de type 2 en Nouvelle-Calédonie selon les 3 axes :

  • le diabète un fléau de santé publique,
  • quelles sont les causes ?
  • les dangers liés à cette maladie et les politiques de santé mises en œuvre.

Document 1. Les chiffres du diabète en Nouvelle-Calédonie, CALDIA, 1993.

La prévalence corrigée du diabète atteint ainsi 16 % dans la population wallisienne. Ce résultat est
concordant avec celui d’une étude antérieure réalisée à Nouméa où il était déjà de plus de 11 %. Par ailleurs,
8,9 % et 9,1 % de la population adulte (30 à 59 ans révolus), respectivement mélanésienne et européenne,
seraient diabétiques.

Document 1 bis. Perspectives aujourd’hui, CALDIA, 1993.

Document 2. En Océanie : réunion des ministres de la santé, Tonga, 2003 (CPS)

Document 3. Facteurs déterminants des maladies non transmissibles. Réunion des ministres de la Santé
océaniens, Tonga, 2003 (CPS)

Document 4. Épidémie de l’obésité abdominale dans le monde, CALDIA, 2004.

Document 5. Les conditions de vie du chasseur et du grignoteur, CALDIA, 1993.

Document 6. Mesures de prévention et de lutte contre le diabète. Réunion des ministres de la santé
océaniens
, Tonga, 2003 (CPS).

Document 7. Obésité en milieu scolaire, CALDIA, 1993.

Élisabeth JEULIN LYCÉE DU GRAND NOUMÉA JUIN 2008

titre documents joints

Le diabète en Nouvelle Calédonie et en Océanie intertropicale

23 août 2010
info document : PDF
998.1 ko

Un dossier utilisable en TSTG et en 1ST2S


Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 3192 / 993307 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Enseigner  Suivre la vie du site Lycée  Suivre la vie du site Terminale   ?