HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

Les ressources pédagogiques du Musée maritime de Nouvelle-Calédonie

lundi 19 décembre 2022 par Patrice FESSELIER-SOERIP

Article publié le 16 mai 2022 et mis à jour le 19 décembre 2022.

La CAP (cellule d’animation pédagogique) du Musée maritime de Nouvelle-Calédonie (MMNC) et la DAAC (Délégation académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle) proposent de nouvelles activités pédagogiques pour (re)découvrir le musée.

En 2022, deux capsules vidéo ont été réalisées avec le Service de recherche pédagogique, d’édition et d’ingénierie éducative (SRPEIE) pour revenir sur deux années qui ont marqué la Nouvelle-Calédonie, 1774 et 1844, survenus dans la région de Balade, en pays Nyelâyu :

  • l’une sur la médaille de James Cook pour introduire la découverte par le monde kanak des premiers Européens, le 4 septembre 1774 et l’accueil de James Cook et de son équipage par le chef Téâ Buumêê au lendemain de leur arrivée.
  • La seconde capsule est consacrée à la double-barre à roue de la Seine naufragée en 1846. Cet objet est le point d’entrée pour rappeler l’histoire du premier acte de souveraineté de la Nouvelle-Calédonie par la France le 1er janvier 1844 et l’implantation de la première mission catholique à Balade.

En 2023, pour les 70 ans de la disparition de la Monique, un caboteur disparu le 31 juillet 1953 entre Maré et la Grande Terre, une troisième capsule vidéo sera réalisée. Elle permettra, à partir de la bouée de La Monique, de traiter de la société calédonienne durant les années 1950.

De plus, un « Escape Game » est dorénavant proposé aux élèves de collège et de lycée. Ils devront composer 4 équipes de 6 à 7 élèves maximum. Pendant qu’une équipe participe à l’escape game avec la Game master, un deuxième groupes pourra être accueilli dans la salle située près de l’entrée pour travailler en autonomie sur un livret pédagogique portant sur « Les voyages d’exploration des Européens dans le Pacifique entre le XVIe et le XVIIIe siècle ». La deuxième heure, les groupes alternent. La durée de l’escape game est de 50 minutes. Il s’agit en fait de quatre escape game, puisque les élèves devront évoluer dans les 4 espaces du musée et ainsi découvrir ses collections, les unes après les autres. Il leur faudra travailler en équipe, utiliser leur esprit logique et de déduction pour partir à la recherche de nouveaux indices. Dans chaque espace est caché un chiffre d’or. S’ils arrivent à ouvrir le cadenas du coffre final, ils pourront récupérer la clé de leur liberté et le trésor. Le jeu s’achèvera pour les 3 autres équipes qui seront libérées du musée grâce à l’équipe vainqueur. Si aucune équipe n’arrive à ouvrir le coffre final, ils auront perdu et ne pourront plus accéder ni au coffre ni à son trésor… ni à la sortie ! Le musée a besoin de renouveler sa collection…

En attendant, la CAP propose aux enseignants deux nouveaux dossiers pédagogiques disponibles en ligne. L’un porte sur l’espace « La Pérouse, une expédition au siècle des Lumières » en lien avec les programmes d’histoire, de niveau quatrième « Les voyages d’exploration des Européens dans le Pacifique », et de niveau seconde « Les premiers contacts entre la civilisation kanak et les Européens ». Il s’agit d’exercices répartis en une douzaine de sous-thèmes comme celui sur « Nyelâyu, région des premiers contacts entre le pays kanak et le monde européen ».

Le second dossier propose d’explorer la collection « Migrations maritimes, embarquement pour la Nouvelle-Calédonie ». Au travers des objets exposés, les élèves partiront à la découverte des différentes vagues de migrations qui ont marqué la Nouvelle-Calédonie comme le peuplement austronésien, les premiers contacts au XVIIIe siècle ou les migrations du XIXe siècle. En contactant le musée, vous pourrez recevoir par mail les corrigés du livret et des deux dossiers pédagogiques : contact@museemaritime.nc

D’anciens dossiers avec leur corrigé sont toujours disponibles en ligne : « La Pérouse », « Les migrations maritimes », « Le secret de la Seine », « L’Île de Lumière, l’engagement humanitaire d’un navire calédonien ».

Aussi, le musée propose des visites guidées d’une heure pour le public scolaire : l’une sur l’expédition La Pérouse et la seconde sur les migrations maritimes. Une troisième visite, consacrée au travail de conservation et de restauration au laboratoire du musée est possible avec un effectif réduit.

Enfin, à la demande des enseignants et des CDI, le musée peut mettre à disposition gratuitement, des lots de plusieurs panneaux d’exposition souples en PVC. Ce sont 4 expositions itinérantes :

  • « Elles ont pris le large » qui met à l’honneur ces femmes qui ont pris la mer depuis le XVIIe siècle
  • « Entre sel et mer »
  • « L’Île de Lumière, l’engagement humanitaire d’un navire calédonien »,
  • « Migration Lapita, premier peuplement en Nouvelle-Calédonie »
  • « Les voyages maritimes forment la jeunesse ! ».

Pour finir, « L’île aux étoiles » est un prêt de quatre malles ludiques destinées aux classes de cycle 3 pour aborder les premières migrations dans le Pacifique ».

Pour consulter les tarifs, pour réserver et préparer votre visite, téléphonez au 26 34 43 ou envoyez votre demande par mail : contact@museemaritime.nc





Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 365 / 1262136 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Se documenter  Suivre la vie du site Ressources externes   ?