Votre navigateur ne lit pas le format Flash

HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

Préparation au brevet des collèges

samedi 17 juillet 2010 par Jean-Claude YAGUES

Objectifs

Objectifs, de mai jusqu’au mois d’août :

- Pouvoir comprendre un sujet de brevet
- Maîtriser les savoir faire pour le travail avec les documents
- Savoir répondre aux questions, en formulant des phrases
- Acquérir une méthode de travail, pour élaborer un paragraphe argumenté
- Savoir gérer son temps
- Se sentir " à l’aise " durant l’épreuve
Objectifs, du mois d’août au mois d’octobre :
- Mettre en place une méthode de travail, efficace pour la révision des cours
- Elaborer des fiches de révision avec les éléments importants
- Se poser des questions sur les points les plus importants du programme

Objectifs, du mois d’octobre jusqu’au brevet :

- Mise en place de Q.C.M, permettant aux élèves de retenir ce qui est le plus
important
- Révision, par l’étude de sujets de brevet
- Révision des grands repères géographiques et historiques de la 6° à la 3° (mise en
place d’un jeu de l’oie, travail ludique pour apprendre les repères)

Les séances de travail auront lieu tous les mardis et les jeudis de 16H à 17H.
Seuls les élèves volontaires y participent, attention pas plus de 10 élèves par
séance.
Ce projet concerne bien sûr toutes les classes de troisième.
Le nom des volontaires doit être inscrit sur la liste, prévue à cet effet, en salle F5, 48
heures au moins avant le jour. Lorsque la liste est complète l’élève peut s’inscrire
pour la séance suivante.

La lecture d’un texte

Avant de répondre aux questions sur un texte, il faut bien sûr le lire.
Attention : lire ne veux pas forcément dire comprendre. C’est pourquoi pour
comprendre correctement le sens d’un texte, je dois suivre la démarche suivante :

JPEG - 57.7 ko

Pour m’aider à relever les différentes idées d’un texte, je prends l’habitude de faire
au brouillon ce tableau :

JPEG - 14.7 ko

Attention à divers pièges :

- Un texte peut être proposé sans titre : à toi de trouver l’idée centrale.
- L’auteur peut t’être inconnu : rassure-toi, on ne te demandera des informations
sur l’auteur que si celui-ci est un personnage historique important.
- Dans un texte le signe (…) signifie que l’auteur du manuel a opéré une
coupure.

Exercice d’application : mettre en pratique ce que tu viens de voir.

Etude du texte : Première nuit aux tranchées

Je vis arriver venant des lignes trois habitants des tranchées. Je les regardais avec
effroi ; ils étaient couverts de boue de la pointe de leurs souliers à la calotte de leur
képi, comme s’ils venaient de traverser un lac de vase. Leurs mains, leur visage,
moustache, cils, cheveux étaient également couverts de boue visqueuse…Ils étaient
partis cinq jours avant moi, et déjà ils étaient méconnaissables ![…]
Chaque nuit il fallait attaquer, patrouiller, ou travailler ; les mitrailleuses faisaient
rage, il fallait se coucher des heures entières dans la boue, pluies quotidiennes , pas
d’abris, mal ravitaillés, tel était leur triste sort, tel allait être le mien.

Louis Barthas, Carnets de guerre,Maspero, 1979.

Méthode :

JPEG - 6.9 ko

Ce que m’apprend ce texte :

JPEG - 9.7 ko

Je suis capable maintenant de répondre aux questions sur le texte :

1- De quelle guerre s’agit-il ? Justifie ta réponse.

2- Quelles sont les difficultés de la vie quotidienne dans les tranchées ?

3- Quelles sont les différentes réactions des soldats face à cette guerre ?

Etudier une carte

Pour comprendre une carte, il faut que je prenne l’habitude de retrouver :

  • T : Le titre
  • O : L’orientation
  • L : La légende
  • E : L’échelle

Pourquoi ?

- Le titre : il peut s’agir d’une carte géographique localisant un phénomène (les
espaces agricoles, les régions industrielles, la répartition de la population…) ou d’une
carte historique rendant compte d’une situation précise à une certaine date.
- L’orientation :
- La légende : elle me fournit des indications (Quels sont les différents signes
utilisés ? Identifie-les bien), elle me permet de préciser mes connaissances. Les
éléments donnés en légende peuvent-ils être regroupés en différents ensembles ?
- L’échelle : me permet d’évaluer les distances et de mieux me rendre compte de la
situation.

Ce que m’apprend une carte

1- Quelle est la nature de la carte ? Géographique ou historique ? Planisphère,
carte de situation ou d’évolution (Ex : conquêtes allemandes de 1937 à 1939) ?

2- Quel est l’espace représenté ?

3- Quel est le sujet (ou thème de la carte) ?

4- Quels sont les pays limitrophes ?

5- En utilisant la légende, qu’apprend-on de la carte ?

Exercice d’application : mettre en pratique ce que tu viens de voir.

Etude d’une carte : Le front occidental pendant la guerre

JPEG - 26.7 ko
JPEG - 8.5 ko

1- Quelle est la nature de la carte ?

2- Quel est l’espace représenté ?

3- Quels sont les pays limitrophes ?

4- En utilisant la légende, qu’apprend-on de la carte ?

5- Quelle est donc l’idée essentielle de cette carte ?

Je suis capable maintenant de répondre aux questions sur la carte :

1- Quelle partie du territoire français est occupée pendant la durée du conflit ?

2- Où et à quelle date (mois, année) les Allemands sont-ils repoussés ?

3- Comment se présente alors le front occidental de 1915 à 1917 ?

4- Pourquoi appelle-t-on la guerre de tranchées également « guerre de position » ?

Etudier une photographie

Lorsque l’on observe en Histoire une photographie, elle doit toujours nous montrer
qu’il s’agit d’un événement.

Comment faire ?

- Quel est le contexte historique de l’événement ? (où est-ce et
quand ?)
- Quel est le décor ? (Que vois-je ?)
- Quels sont les personnages concernés ?
- Quelles sont les origines de l’événement ? (Politiques, économiques,
sociales, religieuses…) ? le contexte historique ?
- Quelles sont les grandes phases (périodes) de l’événement ? (Dates,
tension, crise, révolution, répression, guerre, paix… ?)

Exercice d’application : mettre en pratique ce que tu viens de voir. Etude d’une photographie : Soldats dans une tranchée

JPEG - 48.8 ko
Manuel Nathan, 3ème, p.23

- Quel est le contexte historique de l’événement ? (où est-ce et
quand ?)
- Quel est le décor ? (Que vois-je ?)
- A l’aide des numéros, précise : qui sont les soldats, comment les
surnomme-t-on, que font-ils ?
- Quelles sont les origines de l’événement ? (Politiques, économiques,
sociales, religieuses…) le contexte historique ?
- Quelles sont les grandes phases (périodes) de l’événement ? (Dates,
tension, crise, révolution, répression, guerre, paix… ?)

Je suis capable maintenant de répondre aux questions sur la
photographie :

1- Comment a été édifiée cette tranchée ?

2- Pourquoi peut-on dire que la vie et la mort coexistent dans les tranchées ?

3- Comment appelle-t-on les hommes qui vivent dans ces tranchées ?
Pourquoi ?

Fiche conseil : le paragraphe argumenté en Histoire, géographie et éducation civique en classe de troisième

Par paragraphe argumenté, on attend non pas une mini composition mais un texte cohérent
exposant une idée centrale.
Lecture :
Je lis le sujet (titre de la feuille).
Je lis les documents qui s’y rapportent.
Réponses aux questions :
Je lis attentivement la question en faisant attention aux verbes donnant les
consignes.
Je souligne ou encadre les informations du document qui me permettent de
répondre à la question.
Je réponds à la question à l’aide des ces informations en ne me contentant pas
de les recopier telles qu’elles sont dans le texte. J’utilise un vocabulaire personnel et
lorsque je cite des mots du texte, je mets des guillemets.

Préparation du paragraphe :

Je détermine les idées fortes qui se dégagent des documents ou de l’énoncé du
sujet.
Je relis les réponses aux questions pour trouver les arguments qui s’en
dégagent.
Je définis les mots clefs des documents.
Je cherche des arguments dans mes connaissances personnelles (textes,
extraits…).
Je construis et je complète au brouillon un tableau sur le modèle suivant :

JPEG - 35 ko

Il peut y avoir bien sûr plus de trois idées dans les documents.
Chaque document est un exemple qui illustre un thème plus général.
Ne pas oublier : l’idée principale correspond à la question posée.
Rédaction du paragraphe argumenté :
En cours de formation, j’utilise la fiche méthode donnée par le professeur.
Je lis attentivement l’énoncé du sujet et les consignes qui me sont donnés pour
rédiger le paragraphe argumenté.
Je présente le sujet en une phrase qui résume ou pose le problème posé par le
sujet.
Je rédige le paragraphe argumenté en regroupant les éléments du brouillon dans
deux ou trois idées. Pour développer chacune d’elles :
- j’utilise le vocabulaire du devoir et j’explique les mots clefs.
- j’utilise les réponses aux questions et les connaissances classées dans le
tableau (au brouillon).
- J’ajoute des mots de liaison afin de mettre en relation les différentes idées.
Je termine si possible, par une phrase qui répond au sujet posé, si le sujet se
présente sous forme d’interrogation ou je fais une phrase qui résume les idées fortes.

En bref : le paragraphe argumenté se présente de la manière suivante :

JPEG - 12.2 ko

Les mots et liaisons à connaître :

JPEG - 32.8 ko

Cet exercice sur le paragraphe doit indiquer :
- que l’élève a compris le sujet (une phrase de présentation le montre)
- que l’élève a des connaissances : utilisation du cours
- que l’élève est logique :
- il sait ordonner ses idées suivant un plan précis
- il sait raisonner c’est à dire ne rien affirmer sans fournir un exemple précis
(argument)

Mise en application de tout ce que tu viens de voir : Etude d’un sujet de brevet.

Questions qui amènent au paragraphe argumenté.
Sujet : La vie des soldats français durant la première guerre mondiale

Document 1 : le front occidental pendant la guerre

JPEG - 26.7 ko
JPEG - 8.5 ko

Document 2 : Première nuit aux tranchées

Je vis arriver venant des lignes trois habitants des tranchées. Je les regardais avec
effroi ; ils étaient couverts de boue de la pointe de leurs souliers à la calotte de leur
képi, comme s’ils venaient de traverser un lac de vase. Leurs mains, leur visage,
moustache, cils, cheveux étaient également couverts de boue visqueuse…Ils étaient
partis cinq jours avant moi, et déjà ils étaient méconnaissables ![…]
Chaque nuit il fallait attaquer, patrouiller, ou travailler ; les mitrailleuses faisaient
rage, il fallait se coucher des heures entières dans la boue, pluies quotidiennes , pas
d’abris, mal ravitaillés, tel était leur triste sort, tel allait être le mien.

Louis Barthas, Carnets de guerre,Maspero, 1979.

Document 3 : Soldats dans une tranchée

JPEG - 48.8 ko
Manuel Histoire 3ème, Nathan, p.23

Questions

Document 1 :

1- Comment se présente le front occidental de 1915 à 1917 ?

Document 2 :

1- Quelles sont les difficultés de la vie quotidienne dans les tranchées ?

2- Quelles sont les différentes réactions des soldats face à cette guerre ?

Document 1, 2 et 3 :

1- Pourquoi appelle-t-on la guerre de tranchées également « guerre de position » ?

Document 2 et 3 :

1- Pourquoi peut-on dire que la vie et la mort coexistent dans les tranchées ?

2- Comment appelle-t-on les hommes qui vivent dans ces tranchées ? Pourquoi ?

Paragraphe argumenté :

Rédige un paragraphe argumenté d’une vingtaine de lignes en t’aidant de tes réponses aux
questions et de tes connaissances, sur le sujet « Quelle est la vie des soldats français durant la
première guerre mondiale ? ».

Projet mis en place par M.Yagues Jean-Claude,
professeur d’histoire et géographie,
au collège de Poindimié.

titre documents joints

Préparation au brevet des collèges

22 août 2010
info document : PDF
221.5 ko

Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 5037 / 456657 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Archives   ?