Votre navigateur ne lit pas le format Flash

HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie, territoire de vie, territoire aménagé

jeudi 11 avril 2013 par Patrice FESSELIER-SOERIP

 Introduction

Première Générale L, ES, S ; Thème 1 : Comprendre les territoires de proximité ; LA NOUVELLE-CALÉDONIE, TERRITOIRE DE VIE, TERRITOIRE AMÉNAGÉ (6H).

Rappel du programme de Première générale :

Cette séquence s’inscrit dans le premier thème consacré à « Comprendre les territoires de
proximité ». Dans une première séquence, les élèves auront approché les territoires du
quotidien avec l’étude d’un « aménagement choisi dans un territoire proche du lycée » afin
de présenter les acteurs et d’aborder les enjeux de l’aménagement des territoires.
Puis, dans une deuxième séquence, il s’agira d’étudier la Nouvelle-Calédonie comme un
territoire de vie et un territoire aménagé et de définir la place de ce territoire et de celui des
régions en France et en Europe. Le volume horaire se situe entre 5 et 6 heures.

Capacités et méthodes :

Maîtriser des repères spatiaux : Nommer et localiser un lieu dans un espace géographique.
Confronter des situations géographiques.
Maîtriser des outils et méthodes spécifiques : Prélever, hiérarchiser et confronter des
informations selon des approches spécifiques en fonction d’un document ou du corpus
documentaire. Cerner le sens général d’un corpus documentaire et le mettre en relation avec
la situation géographique étudiée. Réaliser un schéma géographique.

Notions et vocabulaire :

Acteur, aménagement, appropriation, collectivité locale, collectivité territoriale, compétences,
déséquilibres territoriaux, enjeu, espace local, espace polarisé, identité, politique de
rééquilibrage, politique volontariste, PTOM, RUP, SIVU, SIVOM, territoire de proximité,
territoire du quotidien.

Problématique :

En quoi la Nouvelle-Calédonie est-elle un territoire de vie ?

Démarche :

L’étude de cas (3h30) proposée, pour traiter de la Nouvelle-Calédonie comme territoire de
vie, territoire aménagé, invite à traiter trois axes. Ce dossier est avant tout documentaire.
L’enseignant étant libre de sélectionner les documents qui lui paraissent les plus pertinents en
fonction de sa problématique et d’élaborer lui-même son activité.

  1. La Nouvelle-Calédonie comme territoire de vie : avec des territoires de proximité variés où le quotidien des populations locales diffère que l’on soit en Brousse, aux îles ou à Nouméa, ou bien que l’on habite dans un pavillon, une case ou un habitat précaire (doc 1). Ce territoire est approprié par les populations qui partagent des éléments culturels communs (docs 2, 3 et 5) symbolisés par la triple citoyenneté (calédonienne, française et européenne). La Nouvelle-Calédonie est un territoire singulier découpé en 33 communes, 3 provinces et 8 aires coutumières (docs 4). Il s’agit aussi d’un territoire macrocéphale où le poids de l’agglomération du Grand Nouméa rend difficile le développement des espaces périphériques et en marge (docs 6 et 7). Toutefois, malgré des espaces et des territoires contrastés, les populations se retrouvent lors de rencontres culturelles, populaires et sportives (docs 8).
  2. La Nouvelle-Calédonie, comme territoire aménagé : le dossier documentaire propose une présentation des principaux acteurs de l’aménagement (doc 10) afin d’en dégager les limites (docs 11 et 15) du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie dans l’aménagement (limites financières, politiques et administratives). Des permanences existent comme l’inégale répartition de la population (doc 16). Le territoire est donc cogéré par des acteurs publics dans le cadre de la politique de rééquilibrage (doc 15) où la province reste le principal aménageur (docs 14 et 17). L’échelon territorial intervient malgré tout (docs 12 et 13) dans des grands projets structurants (réseau routier, infrastructure hospitalière, réseau d’assainissement) mais avec le partage des compétences entre les collectivités, les politiques d’aménagement manque de cohérence à l’échelon territorial.
  3. La Nouvelle-Calédonie comme territoire intégré à la France et associé à l’Union européenne : il convient de comparer ce territoire avec d’autres collectivités ultramarines (docs 18, 19 et 20) et avec des collectivités régionales métropolitaines (docs 19 et 20) : aspect démographique, économique et financier. La Nouvelle- Calédonie a une spécificité liée à son statut unique dans la République française (doc 20). Ce statut lui ouvre les portes de l’Union européenne (citoyenneté, libre circulation, programmes d’aides au développement) en tant que PTOM (doc 21). Certes, elle reçoit des aides du FED pour aménager et développer les territoires (doc 23) mais bien inférieures à celles accordées aux RUP. Or, le bassin Pacifique intéresse fortement l’UE (doc 24). À l’échelle de l’Europe et des autres collectivités régionales (docs 22 et 25), la Nouvelle-Calédonie demeure un territoire de croissance économique dont les compétences transférées par l’État (doc 25) la placent parmi les régions les plus autonomes.

Ensuite, les élèves peuvent sous la forme d’un schéma (1h30) traiter de l’organisation de ce
territoire entre permanences et mutations, entre ouverture sur la mondialisation et espaces à
l’écart. La légende proposée exclut les sous-parties : il s’agit d’un schéma, non d’un croquis,
l’enjeu étant de proposer aux élèves en début d’année de Première, une légende accessible
tant par les figurés proposés que par leurs commentaires.

Enfin, une mise en perspective (1h) permettrait d’aborder la place des régions françaises en
France (leur origine, leur organisation, leurs ressources, leurs limites et leurs compétences).
En Europe, des pays décentralisés sont découpés en vastes collectivités régionales disposant
d’importants pouvoirs. L’UE encourage les coopérations régionales, agit dans la réduction des
disparités territoriales y compris au bénéfice des territoires extra-européens. Cependant,
certains territoires, dans un contexte de crise économique, sociale et identitaire sont fragilisés
par l’euroscepticisme et par la tentation séparatiste et nationaliste.
Parce que les manuels scolaires proposent une variété d’activités, la mise en perspective
n’est pas insérée dans cette proposition de séquence.


titre documents joints

La Nouvelle-Calédonie, territoire de vie, territoire aménagé

19 février 2014
info document : PDF
2 Mo

Un diaporama pour présenter le dossier documentaire


La Nouvelle-Calédonie, territoire de vie, territoire aménagé

11 avril 2013
info document : PDF
775.7 ko

Proposition de séquence sur le premier thème de géographie de la classe de première.


Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 5680 / 869997 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Enseigner  Suivre la vie du site Lycée  Suivre la vie du site Première   ?