Votre navigateur ne lit pas le format Flash

HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

Sydney, une métropole de la région Pacifique (1re techno)

mardi 20 octobre 2020 par Cyril AUBERT

Géographie T1 : La métropolisation : un processus mondial différencié.

Ce sujet d’étude fait partie du Thème 1 de géographie : « La métropolisation : un processus mondial différencié » qui doit être traité entre 9 et 11 heures selon les recommandations du programme officiel d’histoire- géographie de première technologique, adapté à la Nouvelle Calédonie. Les élèves en classe de première ont déjà étudié cette partie au collège, en classe de 6e [Thème 1 : Habiter une métropole] et de 4e [Thème 1 : L’urbanisation du monde].

La Séquence 2 : « Sydney, une métropole de la région Pacifique » est un sujet d’étude obligatoire à traiter dont l’objectif pédagogique est de montrer aux élèves les mutations et le renforcement de la position de Sydney à l’échelle régionale. Elle est précédée par une étude obligatoire au choix sur « les métropoles de Lyon ou de Londres ».

Le programme invite à croiser deux notions : celle de « métropole » et celle « d’habiter ». La notion de « métropole » est une notion complexe qui met en jeu à la fois des notions de taille, de fonctions et d’influence. Elle s’appréhende donc à différentes échelles. La notion « d’habiter » est la notion centrale du programme de géographie de 6e. Ce croisement des notions met en avant la diversité des modes de vie urbain (manières de se loger, de travailler, de se déplacer, de se divertir...).

Titre de la Séquence 2B : Sydney, une métropole de la région Pacifique.

Problématique de la Séance : « Quels éléments font de Sydney une métropole mondiale et comment les hommes ont-ils organisé l’espace ? »
L’étude consacrée à Sydney permet de présenter une métropole de pays développé. D’une part, elle pose le cadre de l’étude avec un plan et une vue aérienne de Sydney. D’autre part, elle présente différents quartiers et insiste davantage sur l’habiter. Le volume horaire consacré à l’étude est de deux heures, trace écrite et synthèse comprises (une heure si le travail est préparé à la maison par les élèves).

Objectifs cognitifs – Mots clés – notions :
Métropole – aménagement - ségrégation socio-spatiale – gentrification - réhabilitation urbaine - recomposition urbaine – ghetto – quartier résidentiel.

Objectifs méthodologiques - Savoir -faire :
L’étude de documents permet d’activer les compétences du programme de première :
− Nommer et localiser les principaux processus et phénomènes étudiés.
− Mettre en oeuvre l’analyse à différentes échelles en géographie
− Identifier, lire et comprendre des documents divers (texte, plan, photographie…).
− Relever et classer les informations essentielles contenues dans un document.
− Formuler une opinion personnelle argumentée sur une question donnée.
− Organiser et synthétiser à l’écrit les idées essentielles du cours.

Supports : Dossier pédagogique comprenant divers documents prélevés dans des manuels scolaires ou sur Internet.

Documents proposés : Le corpus documentaire de neuf documents, rassemble cinq documents photographiques pris sur Internet, un plan de la ville de Sydney extrait d’un manuel scolaire, un graphique sur les métropoles mondiales extrait d’un manuel scolaire de technologie et de deux articles de journaux. D’autres documents peuvent être présentés pour compléter les informations, notamment des photographies ou un plan des quartiers de la métropole de Sydney.
Le Global power City index (doc 5) « est un indicateur d’intégration des métropoles à la mondialisation proposé par l’Institut pour des stratégies urbaines de la Mori Memorial Foundation » (Géoconfluences) qui compte parmi les membres du comité en charge de ce travail Saskia Sassen (à l’origine de la notion de ville globale). Le site Géoconfluences précise au moyen d’un tableau les principaux indicateurs retenus pour l’établir. Londres y est ici présentée comme étant la première ville mondiale parce que bien située dans l’essentiel des indicateurs retenus et regroupés en six catégories (voir couleurs). »

Pour aller plus loin.
→ A la maison : Chaque élève rédige, en s’appuyant sur ses notes, une synthèse de la séance, répondant à la problématique « Quels éléments font de Sydney une métropole mondiale et comment les hommes ont-ils organisé l’espace ? »
→ A l’issue de cette séance, un projet Numérique peut être mis en place : réaliser une fiche sur d’autres métropoles du Pacifique à partir du programme FOLD et éventuellement demander aux élèves de présenter à l’oral leur travail.


titre documents joints

Sydney, une métropole de la région Pacifique

20 octobre 2020
info document : PDF
1004.6 ko

Proposition d’étude de cas en classe de 1re techno


Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 78 / 909098 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Enseigner  Suivre la vie du site Lycée  Suivre la vie du site Première   ?