Votre navigateur ne lit pas le format Flash

HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

Des sociétés inégalement développées

lundi 2 décembre 2013 par Nathalie AUDRAN

 Introduction

PROGRAMME DE GÉOGRAPHIE DE 5e. II - Des sociétés inégalement développées (35 %). On traite seulement un des deux premiers thèmes. Les thèmes 3 et 4 sont obligatoires

  • Thème 1 - Des inégalités devant la santé
  • Thème 2 - Des inégalités devant l’alphabétisation
  • Thème 3 - Des inégalités devant les risques
  • Thème 4 - La pauvreté dans le monde

 LEÇON II : LES INÉGALITÉS FACE AU SIDA EN OCÉANIE

Comparaison : le SIDA au Vanuatu et en Nouvelle-Calédonie.

Après l’étude de la pandémie SIDA (Leçon I), Quelles différences peut-on observer dans le traitement de la pandémie du SIDA, entre la Nouvelle -Calédonie et l’archipel du Vanuatu ?

  1. Le traitement de la pandémie en Océanie : L’Océanie est moins touchée que le reste du monde ; Presse Papouasie, étude Carte de l’Océanie
  2. Le traitement de la pandémie en Nouvelle-Calédonie : Prévention : tests, préservatifs gratuits, sensibilisation dans les écoles ; Soins : trithérapie, malade encadrés, aides financières
  3. Le traitement de la pandémie au Vanuatu : Personnes peu détectées + des efforts de prévention mais plus difficile ; Prévenir et soigner coûtent cher. C’est pour cela, d’ailleurs, que l’Afrique est le continent le plus touché par la maladie.

 ÉTUDE DE CAS 1 : AVOIR LE SIDA EN NOUVELLE-CALÉDONIE

Problématique. Comment traite-t-on la pandémie du SIDA en Nouvelle-Calédonie ?

DOCUMENT 1. Témoignage

Juin 94, je me rends au Centre Médical Polyvalent de Nouméa pour y subir un test HIV demandé par mon gynécologue. Le médecin commence par me rappeler que tout ceci se passe dans l’anonymat le plus complet. C’est à cet instant que je comprends le résultat.
Sa voix est douce et triste à la fois mais la vérité est là : « positive »...
Mon dieu, tout tourne, je vais m’évanouir, non, je suis assise face au spectre de la mort et des litres de larmes m’inondent. Les questions se bousculent sur mes lèvres. « Que vais-je devenir, où vais-je aller me cacher, à qui vais-je le dire, qui va m’aider, vais-je MOURIR ? ».
Une sidéenne, une sidaïque, une « séro », voilà ce que je suis devenue pour tout mon entourage de près ou de loin. On chuchote dans mon dos, on accuse. On perd ceux qu’on aime, ceux qui nous aimaient. Ils ont peur, ils s’écartent. Je me suis retrouvée seule face à tous. Pas tout à fait seule, car toute une équipe médicale me soutient, m’apaise, me rassure et le plus important, me redonne courage et espoir dans cette longue attente d’un vaccin, d’un miracle.
Parmi mes collègues de travail, personne n’est au courant et je ne veux pas qu’ils le soient. Travailler me permet d’oublier un peu ma maladie et me donne du courage pour vivre encore le plus longtemps possible. Je ne sais pas ce que je ferais si mes collègues l’apprenaient. Je démissionnerais ou peut-être qu’ils me rejetteraient. Le plus tard possible sera le mieux ou même encore jamais.

TÉMOIGNAGE ANONYME. Site Sidagir Nouvelle-Calédonie

Questions

  1. Qu’arrive-t-il à cette jeune femme ?
  2. Comment ses amis et collègues de travail réagissent-ils ?
  3. Qui soutient la malade ?

DOCUMENT 2. Graphique du nombre de malades du Sida en Nouvelle-Calédonie
(site Sidagir, confirmé par site CHT Nouméa)

Question. Combien y a-t-il de malades du SIDA en Nouvelle-Calédonie en 2005 ?

DOCUMENT 3. Soigner, prévenir en Nouvelle-Calédonie

Prises en charge des malades en Nouvelle-Calédonie :

  1. Traitement d’urgence contamination HIV (médicaments : trithérapie)
  2. Un suivi médical : le Territoire prévoit la formation d’équipe de médecins-infirmiers-sage-femme.
  3. Allocation : aide aux logements, bons de transport

Prévention de la maladie :

  1. dépistage anonyme et gratuit
  2. Distribution commerciale du préservatif (« caillou – caoutchouc ») ; Site internet HIV ; actions de prévention dans les écoles.

Acteurs :

  1. Le COTEC : comité technique de lutte contre le SIDA
  2. une association : SIDAGIR

Moyens :
Déblocage d’argent : un Fond de prévention traitement et suivi biologique : financé par l’État français - le territoire de Nouvelle-Calédonie – La CAFAT –Les Provinces

SITE PROVINCE NORD

DOCUMENT 4. Carte des installations médicales de Nouvelle-Calédonie

Source : Nouvelle-Calédonie tourisme

Questions

  1. Quelles mesures prévoit la Nouvelle-Calédonie pour soigner les malades ?
  2. Quelles mesures prévoit la Nouvelle-Calédonie pour éviter la propagation de la maladie ?
  3. Les fonds (argent) débloqués vous semblent-ils importants ?
  4. Combien y a-t-il d’hôpitaux en Nouvelle-Calédonie ?
  5. Ces hôpitaux te semblent-ils bien répartis sur l’archipel ?

 ÉTUDE DE CAS 2 : AVOIR LE SIDA AU VANUATU

Problématique. Comment traite-t-on la pandémie du SIDA au Vanuatu ?

Document 1. Témoignage : Blandine Boulekone (reportage TV)

Blandine Boulekone est une Française mariée à un chef coutumier Ni Vanuatu qui a été ministre de l’intérieur du Vanuatu. Le métier de Blandine est sage femme et depuis quelques années elle parcourt toutes les îles du Vanuatu. Elle cherche à informer les Ni Vanuatu sur les risques du SIDA. Dans ce pays où les femmes font plus de quatre enfants en moyenne, le préservatif est encore très méconnu. « Me faire accepter n’a pas été facile, mais les gens se sont habitués à moi…. ».

Question. Quelle mission s’est donnée Blandine Boulekone ?

Document 2.Plan de lutte contre le SIDA, impulsé par Blandine

-* Des conseillers sont nommés dans chaque communauté et organisent la prévention.

  • Un livret sur les MST avec photos a été publié et diffusé dans tout l’archipel.
  • Des programmes radios diffusent aussi de l’information.
  • Une équipe a été formée dans deux hôpitaux, à Port Vila et Luganville.

Questions.

  1. Quels moyens de prévention s’est donnés le Vanuatu pour informer sa population sur les risques du SIDA ?
  2. Cela te semble-t-il suffisant ? Si non, que manque-t-il d’important ?

Document 3. STATISTIQUES DE L’OMS (VANUATU)

Rappel. Tous les malades recensés le sont à Port Vila. Sorti de la capitale, les tests de dépistage sont inexistants.

Moyens. L’Aide médicale : le Vanuatu dans sa lutte contre le SIDA reçoit l’aide de l’OMS, de la Communauté du Pacifique (CPS) et de l’Agence Australienne pour le développement international (AusAID). Les dépenses consacrées à la santé au Vanuatu sont faibles. Le pays a un faible revenu.

Questions.

  1. À combien estime-t-on le nombre de malades au Vanuatu ?
  2. Les chiffres sont-ils précis ? Pourquoi ?
  3. Combien de personnes sont réellement soignées ?

Document 4. Carte des hôpitaux au Vanuatu

Source : carte extraite de Wikipédia

Consigne. Dessinez une petite croix sur les deux hôpitaux importants du Vanuatu.

Le Dispensaire d’Anabru qui se résume à une infirmière et une pièce climatisée pour conserver les médicaments.
source : MSEF

titre documents joints

Des sociétés inégalement développées

2 décembre 2013
info document : PDF
1.3 Mo

Une proposition pour traiter le thème 2 du programme de géographie de la classe de 5e.


Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 1306 / 909098 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site Anciennes contributions   ?