Votre navigateur ne lit pas le format Flash

HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

De Nouméa à Gold Coast : exemples de flux touristiques dans le Pacifique Sud

mardi 15 janvier 2013 par Christine GIESECKE

 Introduction

Place dans les programmes officiels

Socle commun de compétences

Compétence 5 : la culture humaniste. Avoir des connaissances et des repères : acquérir un vocabulaire spécifique (flux, tourisme, croisière, services, tour opérateur, compagnie aérienne, écotourisme…..)
Situer dans l’espace : localiser plusieurs espaces et flux touristiques à différentes échelles.
Lire et pratiquer différents langages : analyser et compléter des tableaux statistiques, prélever des informations fournies par des graphiques, des textes et des photographies, rédiger un court paragraphe répondant à une problématique simple, compléter une carte et sa légende.

Sources documentaires

Démarche générale

Cette séquence peut servir à illustrer tout ou partie du thème 3 : les mobilités humaines.
Elle s’articule en deux séances.
La première séance : la Nouvelle-Calédonie, escale des croisiéristes, permet une approche de proximité et aborde une forme particulière de flux touristiques, la croisière, avant de la replacer dans l’ensemble du phénomène affectant le territoire et son proche voisin, l’Australie.
Avec la seconde séance : Gold Coast et le modèle touristique australien, on change d’échelle et on s’intéresse aux spécificités d’un pôle touristique attractif dans la région Pacifique qui peut être considéré comme un modèle du genre, enfin, on identifie la place et les dynamiques de l’Australie dans les flux touristiques mondiaux.

 PREMIÈRE SÉANCE : LA NOUVELLE-CALÉDONIE, ESCALE DES CROISIÉRISTES

Démarche

La partie la plus visible des flux touristiques en Nouvelle-Calédonie s’observe au voisinage des quais toujours proches des lieux de vie des insulaires. À Nouméa, le quai des Long- Courriers accueille régulièrement des paquebots qui effectuent une courte escale dans le cadre d’une croisière organisée le plus souvent depuis l’Australie, à partir de Brisbane ou de Sydney. En 2011, 235 684 croisiéristes se sont arrêtés quelques heures à Nouméa, ce qui représente un peu plus du double des arrivées par avion (111 875).
Depuis une dizaine d’années, le nombre de touristes augmente grâce aux croisiéristes. En cinq ans, leur nombre a doublé (104 645 en 2007). Dans le même intervalle, le nombre de paquebots en escale est passé de 75 à 115.
Le phénomène n’est pas local : l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) a dénombré 30 millions de croisiéristes sur les 980 millions de touristes recensés dans le monde pour l’année 2011. Cette forme de déplacements de loisirs est en progression constante.
Mais il faut cependant relativiser à l’échelle mondiale l’importance de ce mode de déplacement touristique (6%), contre 51% pour l’avion, 41% pour la route et 2% pour le rail.

Problématiques

Dans quelle mesure la Nouvelle-Calédonie est-elle un espace propice à l’essor des flux de croisiéristes ?
Ces flux touristiques reflètent-ils des rapports privilégiés entre pays émetteur et pays récepteur ?

 La croisière, une manière de voyager en plein essor (première heure).

Accroche

Identifier l’endroit, la scène et ses acteurs : le quai des Long- Courriers, lieu d’émission d’un type de flux touristiques en expansion : les croisières.

  • D4. Le Pacific Dawn, un des trois paquebots de croisière de la société australienne P & O (Peninsular and Oriental Company), filiale du groupe anglo-américain Carnival Corporation qui vient de fêter sa cent-cinquantième escale en Nouvelle-Calédonie. Le bateau peut accueillir 2020 passagers, il a été dessiné par l’architecte Renzo Piano, auquel on doit également le centre culturel Tjibaou. Le paquebot est accompagné d’un escorteur, l’équipage est prêt à jeter l’ancre, les touristes sont sortis sur les ponts.
  • D5. Le commissaire de port, trois acconiers et le bateau escorteur assistent les opérations d’accostage au quai des Long- Courriers.
  • D6. Dans son bulletin du mois de mars 2012, la CCI consacre un dossier au tourisme de croisière en Nouvelle-Calédonie.

Mise en activité

Supports : diaporama 1 + fiche d’activité 1.

La plupart des supports proviennent du site internet de la société australienne P & O. Les vidéos en anglais sont aisées à comprendre. Les mots ou phrases-clefs des textes descriptifs ont été soulignés. C’est une occasion pour les élèves, en fonction du temps imparti, de tester leur pratique d’une langue vivante étrangère. Les trois propositions d’activités permettent d’aborder le phénomène du e. tourisme qui a concerné 27 millions de personnes en 2010. On peut inviter ultérieurement les élèves à faire des exercices de simulation sur ce site ou bien sur un site local. Les prix ont été calculés sur la base d’un cours moyen : 1 AU $= 100 francs CFP.

 Les flux de touristes en Nouvelle- Calédonie (deuxième heure) Mise en activité

Supports : diaporama 2 + fiche d’activité 2.

Selon l’objectif de l’enseignant, chacun des trois exercices peut être une passerelle permettant d’aborder au choix :
La seconde séance proposée ici et traitant des flux touristiques à Gold Coast.
Une séance qui traiterait des autres supports des flux touristiques (avion, route, rail).
Une séance qui aborderait une autre sorte de flux : les migrations de travail.


titre documents joints

Diaporama 1

22 janvier 2013
info document : Powerpoint slideshow
3.3 Mo

Diaporama 2

15 janvier 2013
info document : Powerpoint slideshow
267.8 ko

Diaporama 3

15 janvier 2013
info document : Powerpoint slideshow
2.7 Mo

Diaporama 4

15 janvier 2013
info document : Powerpoint slideshow
1.3 Mo

Consignes d’utilisation du site de P&O Cruises

15 janvier 2013
info document : PDF
285.4 ko

De Nouméa à Gold Coast : exemples de flux touristiques dans le Pacifique Sud

15 janvier 2013
info document : PDF
509.5 ko

Proposition d’une séquence en classe de quatrième


Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 1451 / 869091 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Enseigner  Suivre la vie du site Collège  Suivre la vie du site Quatrième   ?