Votre navigateur ne lit pas le format Flash

HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

Cartographie interactive avec StatPlanet

dimanche 23 octobre 2011 par Jérôme GEOFFROY

Le programme de recherche StatPlanet a été lancé en 2005 par Frank van Cappelle. Depuis 2008, le développement d’une version adaptée de StatPlanet s’est inscrit dans le cadre du programme de recherche SACMEQ à l’Institut international de planification de l’éducation (IIPE), UNESCO. En 2011 le programme Statplanet est désormais supporté sur le site StatSilk.

StatPlanet est aujourd’hui disponible en français et permet un accès aisé aux données statistiques publiées par le Programme des Nations Unies pour le Développement dans son Rapport sur le Développement Humain .

JPEG - 87.1 ko
ACCEDER A L’APPLICATION EN PLEIN ECRAN

Des chiffres et des cartes

S’il existe aujourd’hui différentes solutions de webmapping, StatPlanet séduit par sa prise en main intuitive et son caractère fondamentalement pédagogique : il s’agit bien de permettre l’accès du grand public à des statistiques parfois difficiles à comprendre.

StatPlanet associe une carte interactive (au format Flash avec des zones cliquables) à des données statistiques (contenues dans un classeur Excel). Cet outil simple offre de nombreuses possibilités d’utilisation à l’enseignant qui souhaite employer une pédagogie active à base de TICE comme le précise la Lettre d’information géomatique n°3.

Un mode d’emploi en français permet une exploitation aisée. Quelques utilisations pédagogiques sont déjà décrites sur la Toile, en particulier sur les sites académiques. On peut par exemple compléter une étude de cas sur le Brésil ou bien cartographier les inégalités de santé avec StatPlanet.

On peut utiliser StatPlanet en ligne ou bien télécharger les fichiers nécessaires à son fonctionnement hors ligne. C’est utile dans les situations où internet n’est pas accessible. C’est indispensable pour "customizer" StatPlanet en incorporant ses propres données, voire ses propres cartes, dans son interface.

Mes données dans StatPlanet

Pour incorporer ses propres données dans StatPlanet, il faut bien sûr disposer d’une base statistique fiable, si possible sous forme numérique (afin d’éviter une fastidieuse saisie manuelle). Pour la Nouvelle-Calédonie, par exemple, on peut utiliser les données sur le recensement 2009 de la population publiées par l’institut de la Statistique et des Etudes Economiques.

Il est préférable aussi de savoir manipuler un tableur (type Excel) surtout si on veut automatiser l’importation des données. La documentation de StatPlanet MapMaker explique clairement la marche à suivre. Il suffit d’être bien attentif pour éviter de sauter une étape...

L’automatisation de l’importation des données n’est cependant pas simple à maîtriser. Lorsque les quantités d’information sont limitées on peut les importer manuellement. Par exemple en copiant les données d’une colonne dans le fichier Excel fourni par l’ISEE :

Pour les coller dans le fichier de paramétrage (StatPlanet_data_editor.xls) il faut une petite astuce :

La transposition permet de transformer une colonne de données en une ligne de données (et vice-versa) !

Mes cartes dans StatPlanet

Les fichiers fournis avec StatPlanet contiennent un planisphère (où l’Océanie est peu représentée), une carte des Etats-Unis et une carte du Kenya. D’autres cartes peuvent être téléchargées en sus, en particulier celle de la France métropolitaine.

Pour construire sa propre carte il faut disposer impérativement du logiciel Adobe Flash (version CS4 minimum). C’est un logiciel de type professionnel et son prix s’en ressent ; il nécessite en outre de posséder quelques notions d’infographie (calques, dessin vectoriel).
Il faut aussi comprendre l’anglais car cette partie de la documentation n’a, semble-t-il, pas été traduite. On la trouve à la fin du fichier User_Guide_StatPlanet.pdf dans le dossier StatPlanet_Map_Maker_2.4.

StatPlanet permet de réaliser ses propres cartes et d’y incorporer ses propres données de manière assez simple. Voici un exemple de cartographie interactive de la population calédonienne :

JPEG - 81.5 ko
ACCEDER A L’APPLICATION EN PLEIN ECRAN

Les données utilisées dans cette application sont tirées des fichiers 05-population.xls, pop-legal-09.xls et commune-prov-rp-2009.xls disponibles en téléchargement sur le site de l’ISEE.

Pour utiliser la carte de la Nouvelle-Calédonie avec vos propres données, téléchargez le fichier zip, décompressez-le et ouvrez le fichier StatPlanet_data_editor.xls. Visualisez ensuite le résultat en cliquant sur StatPlanet.exe.

Zip - 3.3 Mo
Carte de la Nouvelle-Calédonie (communes).

Pour utiliser cette carte sans être connecté à internet, décompressez l’archive (éventuellement sur un serveur de réseau) et cliquez sur StatPlanet.html dans le sous-dossier "Web".

On peut réaliser des cartes à différentes échelles. Celle-ci montre la population des quartiers du Grand Nouméa :

JPEG - 44.3 ko
ACCEDER A L’APPLICATION EN PLEIN ECRAN
Zip - 3.3 Mo
Carte du Grand Noumea (quartiers)

Cette carte montre la fracture numérique en Océanie :

JPEG - 37.4 ko
ACCEDER A L’APPLICATION EN PLEIN ECRAN
Zip - 3.2 Mo
Carte de l’Océanie (Etats et territoires non autonomes)

Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 1668 / 456657 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Enseigner  Suivre la vie du site TICE   ?