Votre navigateur ne lit pas le format Flash

HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

Habiter un espace rural au Mali et dans les Yvelines

mercredi 3 novembre 2010 par Dominique MONTERRAIN

 HABITER L’ESPACE RURAL : VIVRE DANS UN VILLAGE EN AFRIQUE

Comment vit-on dans la campagne au Mali ?

 A – Je découvre un village du Mali

1) Je décris le village et son territoire et je me pose des questions sur ceux-ci.

Document 1 :

Village du Sud du Mali (région de Kayes)
Manuel Hatier 6e 2009

1) Situe la photographie à l’aide
de la carte : ……………………..
………………………………….
………………………………….
…………………………………..

2) Entoure les différentes parties
du village

2) Je réponds à mes questions en utilisant une autre source.

Document 2 : l’organisation de l’espace rural

D’abord, entourant le village, il y une couronne de champs de 500 à 1 000 mètres de rayon qui, bénéficiant des
déchets ménagers, du fumier du petit bétail, sont cultivés tous les ans. On y produit des légumes, des condiments
et le mil, base de l’alimentation. (…) Au delà, tout autour, s’étend une zone de champs temporaires beaucoup plus
vaste de 5 à 6 kilomètres. Ces champs qui trouent la savane, portent la première année de l’arachide, la seconde
du mil ; puis ils sont laissés en jachère pour plusieurs années. (…) Plus loin encore, c’est le domaine de la savane,
jamais cultivée mais pâturée par les troupeaux.

D’après R. Lebeau, Les grands types de structures agraires dans le monde, A. Colin, 2002
3) Localisez les 3 espaces autour du village malien et dites ce que les villageois y produisent.
  • ……………………………………………………………………………………………………………………
  • ……………………………………………………………………………………………………………………
  • ……………………………………………………………………………………………………………………

Je dégage les parties de la photographie d’après mes observations et les sources

Croquis du territoire d’un village au Mali

 B – J’approfondis ma connaissance sur le village du Mali

4) Les méthodes de production

Document 1 :

Travail des champs au Mali
Manuel Hatier 6e, 2009

1) Combien de personnes et avec quels outils travaillent-ils ? ………………………….
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

2) Les récoltes sont-elles importantes ?...........................
………………………………
……………………………… ………………………………………………………………

5) Les autres ressources des villageois

Document 2 :

La récolte du coton au Mali pour l’exportation.
La culture du coton a été multipliée par 5 depuis 30 ans au Mali. Cette culture commerciale d’exportation rapporte de l’argent.

3) Que récoltent ces villageoises ? :………………………….
………………………………………………………………..

4) Observe attentivement le paysage, dans quelle partie autour du village le coton est-il cultivé ?..............................................
………………………………………………………………...
………………………………………………………………...
………………………………………………………………...

5) Quelle autre culture remplace-t-il ?......................................
………………………………………………………………..………………………………………………………………..

6) Que fait-on de la production de coton ?...............................
………………………………………………………………..
………………………………………………………………..

7) Pourquoi ?............................................................................
………………………………………………………………..
……………………………………………………………… ..

Document 3 : les migrations d’un village du Sud du Mali

« La commune de Guébédiné se caractérise par de fortes migrations vers les grandes villes (Bamako, Kayes…), vers certains pays africains, vers la France et les États-Unis. La population émigrée est d’environ 10 % de la population totale. Il y aussi les migrations saisonnières. Durant la saison sèche, les migrants vont dans les villes voisines et ils retournent dans leurs villages à la saison des pluies pour les travaux agricoles. L’argent des migrants permet le paiement des impôts, l’achat des animaux, la construction de la maison. »

Plan de sécurité alimentaire, commune de Guédédiné, République du Mali, 2007

8) Souligne en bleu les lieux où migrent les villageois.

9) Souligne en vert le pourcentage que représentent les migrants dans la population.

10) Souligne en rouge les raisons qui poussent les villageois à migrer.

 HABITER L’ESPACE RURAL : VIVRE À LA CAMPAGNE EN FRANCE

Comment vit-on dans une campagne dans les Yvelines ?

Document 1 :

Photographie d’Ablis dans les Yvelines

1) Situe Ablis en France et dans le Monde. ………. ………………….
…………………………………….
…………………………………….
…………………………………….…………………………………….

2) Combien de parties se dégagent sur cette photographie ? ………….
……………………………………
…………………………………….
…………………………………….
…………………………………….
…………………………………….

Croquis d’interprétation de la photographie d’Ablis

Qui vit dans la commune d’Ablis et quelles sont les nouvelles fonctions de cet espace ?

 A) une agriculture puissante : une agriculture commerciale intensive

Document 1 : une exploitation en Beauce

L’exploitation agricole de la Beauce a connu de grandes transformations depuis 1945 (…) : utilisation massive d’engrais sur des sols déjà très fertiles ; irrigation pour limiter les effets de la sécheresse ; une utilisation massive des tracteurs et de machines agricoles puissantes ; formation technique des agriculteurs.
Il en résulte des récoltes élevées dépassant souvent 80 quintaux par hectare pour le blé et le maïs. La main d’oeuvre est réduite : un seul homme peut cultiver 100 à 150 hectares.

D’après J.-P. Diry, « Les campagnes d’Europe », documentation photographique, N° 8018, 2000

1) Explique les mots difficiles.

  •  
  •  
  •  
  • 2) Présente les transformations qu’ont connues les exploitations en Beauce.………………………………………………………..
    ……………………………………………………………………
    ……………………………………………………………………
    ……………………………………………………………………
    ……………………………………………………………………

3) Quelles cultures sont produites en Beauce ?...............................
…………………………………………………………………….

4) Combien d’hommes sont nécessaires pour cultiver 100 à 150 hectares ?......................................................................................
………………………………………………………………….

 B) les nouvelles fonctions de l’espace rural en Europe

Témoignage de Mme Pinot (habitant à Moutiers à 30 km au sud d’Ablis). (tiré « étude de cas géographie 6e », SCREREN, CNDP, 2009)
« Moutiers voit sa population s’agrandir depuis 20 ans. La population est passée de 205 habitants en 1982 à 235 en 2008. Les nouveaux arrivants travaillent à Paris (à 100 km, une 1h10 en voiture) ou à Chartres (30 km, 30mn en voiture). Ces nouveaux arrivants sont attirés par un coût de logement moins cher et l’envie d’habiter dans une maison à la campagne avec leurs enfants ».

5) Reprends les chiffres pour montrer l’augmentation de la population de Moutiers entre 1980 et 2008 :…………….
………………………………………………………………………………………………………………………….

6) Où travaillent les nouveaux habitants et pourquoi viennent-ils s’installer à Moutiers dans la Beauce ?……………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

 C) une campagne où les agriculteurs sont peu nombreux.

Document 2 :

Les catégories socioprofessionnelles à Ablis en 2007,
Manuel Hatier, 2009

5) Quelles sont les 3 activités de la population les plus représentées ?………………………………………………
…………………………………………………………….
…………………………………………………………….

6) Où se pratiquent ces activités ?.......................................
……………………………………………………………..
…………………………………………………………….

7) Les agriculteurs sont-ils très nombreux ?.........................
………………………………………………………………………………………………………………………………
Pourquoi ?..............................................................................
………………………………………………………………
………………………………………………………………

 LES ESPACES RURAUX : les manières de vivre dans les campagnes du Mali et des Yvelines se retrouvent-elles à l’échelle mondiale ?


titre documents joints

Habiter un espace rural au Mali et dans les Yvelines

3 novembre 2010
info document : PDF
1 Mo

Séquence de géographie en classe de sixième.


Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 12112 / 874080 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Enseigner  Suivre la vie du site Collège  Suivre la vie du site Sixième   ?