Votre navigateur ne lit pas le format Flash

HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

Géographie de la fragmentation de l’espace contemporain

vendredi 19 février 2016.

La prochaine Rencontre du trinôme académique aura lieu le lundi 7 mars 2016 de 18h00 à 19h30, à la base navale de Nouméa.

La conférence, intitulée « L’homme et les limites. Géographie de la fragmentation de l’espace contemporain » sera prononcée par Jean-Christophe Gay, agrégé de géographie, professeur à l’université Nice Sophia Antipolis, qui travaille sur le tourisme et les loisirs, l’outre-mer français ainsi que sur les questions d’insularité, de limites et de discontinuités spatiales. Il a récemment codirigé L’Atlas de la Nouvelle-Calédonie au sein de l’Institut de recherche pour le développement (IRD).

Le monde contemporain repose sur la séparation plutôt que la continuité et la fluidité. Les limites sont partout et notre expérience de l’espace est celle de la fragmentation et du franchissement. Jusqu’à présent leur étude a été fractionnée. À la géopolitique, les frontières. Aux sciences politiques ou au droit, les appropriations. À la psychologie ou à l’anthropologie, celles de la vie quotidienne. À la médecine ou à la psychanalyse, celles du corps et de l’esprit. À l’architecture, celles sur l’habitat et l’habiter. À la géographie, à l’urbanisme et à l’histoire, quelques autres. Cette conférence propose une grille de lecture inédite et globale des limites, avec une attention particulière portée sur la vie quotidienne et sur de discrets et prétendus anodins objets spatiaux.

L’accès au site militaire étant réglementé et les places étant limitées, l’inscription est obligatoire auprès d’Isabelle Amiot avant le jeudi 3 mars 2016.


Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 456879 Suivre la vie du site fr    ?