Votre navigateur ne lit pas le format Flash

HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle Calédonie dans la 1ère guerre mondiale

samedi 17 juillet 2010 par Jean-Claude YAGUES

Problématique : quelle a été la participation active des Calédoniens à la « Grande guerre » ?

A- Les départs

Document 1 : convocation et premier départ.

Savoir faire : observer, comprendre et analyser une photographie.

Objectif : montrer l’implication de la colonie sur la base de la mobilisation et du volontariat.

Document 1a : ordre de convocation

COMMUNIQUE
Ordre de convocation des hommes appartenant aux
classes 1907,1908,1909,1910,1911.
Il est ordonné à tous les réservistes des classes de 1907,
1908, 1909, 1910, 1911, en résidence en Nouvelle-
Calédonie et Dépendances et aux Nouvelles- Hébrides,
appartenant au service armé ou auxiliaire, ainsi qu’aux
volontaires qui ont adressé des demandes pour prendre part
à la guerre et qui ont été reconnus aptes à faire campagne
en Europe, de se présenter à la caserne d’infanterie à
Nouméa (…). Il est rappelé aux hommes appartenant aux
classes convoquées que ceux d’entre eux qui n’auraient
pas rejoint aux dates indiquées sans motif valable ou qui
tenteraient de se soustraire à leurs obligations militaires du
temps de guerre, seraient poursuivis pour insoumission,
conformément à la loi, et traduits devant un conseil de
guerre.

Source : La Nouvelle-Calédonie, histoire, CM, Hachette.
Nouméa, le 13 mars 1915
Le gouverneur de la Nouvelle-Calédonie et dépendances J.Repiquet.

Nota :

Tous les effets d’habillement demandés ne pouvant parvenir dans
la colonie avant le départ du Sontay, les réservistes sont invités à se munir
d’effets pour la traversée et d’une bonne paire de souliers. L’habillement
complet leur sera donné à l’arrivée en France.

Source : livret d’exercice 3°, édité par le CTRDP.

Document 1b : départ des soldats calédoniens
mobilisés sur le Sontay le 23 avril 1915.

Questions

Documents 1a et 1b
1- Quelle est la nature de chacun des documents ?

Document 1a
2- Qui fait appliquer en Nouvelle-Calédonie l’ordre de convocation ? Quels hommes sont concernés par cet
ordre ? Montrez que cet ordre est impératif.

Document 1b
3- Qui sont ces soldats ? Quel moyen de transport utilisent-ils pour partir à la guerre ?
4- Qu’est-ce qui montre le patriotisme de la foule ?

Document 1c : départ des premiers engagés volontaires (Juin 1916)

JPEG - 8.9 ko
Source : Mémoires océaniennes de la Grande guerre. Musée de la ville, Nouméa, 1999.

Questions

Document 1c
1- Quelle est la nature du document ?
2- Identifiez ce bâtiment de Nouméa.
3- Qui sont les soldats du 2ème contingent calédoniens ?

Document 1d :origine des soldats de Nouvelle-Calédonie qui ont participé activement à la Première Guerre mondiale
(tableau simplifié).

JPEG - 29.9 ko
Source : d’après les travaux de Sylvette Boubin-Boyer dans 1914-1918 Mémoires océaniennes de la Grande Guerre. Musée de la ville, Nouméa, 1999.

Vocabulaire :

Calédoniens : habitants de la Nouvelle-Calédonie d’origine européenne et ayant la citoyenneté française (vocabulaire de l’époque). Certains
Calédoniens sont des engagés volontaires car ils n’ont pas atteint la majorité (21 ans)

Indigènes : Mélanésiens n’ayant pas la citoyenneté française, ils sont sujets.
Nouvelles-Hébrides : en 1914, condominium franco-britannique, aujourd’hui, Vanuatu.

Européens : Australiens, Allemands, Autrichiens… qui n’ont pas la nationalité française .
Japonais, Indochinois : travailleurs asiatiques immigrés sous contrat ; les Indochinois (Tonkinois ou Annamites) ont le statut de sujet au contraire des
Japonais qui ont le statut de citoyen.

E.F.O. : Polynésiens des Etablissements français de l’Océanie, aujourd’hui la Polynésie française
ANZACS : Australian and New-Zealand Army Corps, corps expéditionnaire australien et néo-zélandais engagé aux côtés des troupes du Royaume Uni.

N.B.

Total : selon les registres sur lesquels les soldats ont été inscrits ou répertoriés (en France, en Nouvelle-Calédonie), les chiffres divergent légèrement.
Mobilisés, engagés volontaires, citoyens et sujets : ces notions sont à expliquer aux élèves.

Questions

Document 1d
1- D’après le tableau, quelles sont les deux grandes catégories de soldats calédoniens qui ont participé à la
guerre ?
2- Pour quelle raison les calédoniens d’origine européenne ont-ils été mobilisés et pas les indigènes ?

B- Voyage et itinéraires des volontaires

Document 2 : extraits du témoignage d’un « poilu » maréen, Boulango Katreingo

Savoir faire : lire, comprendre et mettre en relation une chronologie.
Objectif : montrer la participation active des volontaires calédoniens à la guerre.

« Boulango Katreingo est né le 16 mars 1883 à Nécé, Maré. Il épousa Shede Otene de Etuekel de Tuo et vécut
une partie de sa vie à Tadine. De son vivant, il tenait un cahier dans lequel il notait les événements importants
d’ordre religieux, politique et coutumier. De ses notes, ont été extraites ces quelques lignes écrites pendant la
Première Guerre mondiale, lors de sa campagne en France en tant qu’engagé volontaire. Vers la fin de la guerre de 1914-1918, il avait le grade de sergent mais faisait fonction d’Adjudant . Ses notes, c’est aussi l’histoire de ses
45 compagnons de Maré et des 411 autres Calédoniens qui furent tués pendant cette guerre. »

JPEG - 91.6 ko

1- Sur le planisphère tracez en rouge l’itinéraire « aller » de Boulango et en bleu l’itinéraire « retour ». Combien de temps
s’est écoulé entre le départ et le retour de Boulango ?

JPEG - 9.4 ko

2- Quelle est la nature du document ? d’où est-il extrait ? Qui en est l’auteur ?

3- Relevez le verbe indiquant comment Boulango et ses compagnons maréens sont devenu des soldats français.

4- Pour quelles raisons, après son arrivée à Marseille, Boulango ne rejoint-il pas tout de suite le front ?
5- Sur quel front combat-il et entre quelles dates ?

C- Bilan de la participation

Savoir faire : lire, comprendre et analyser des données.
Objectif : montrer la participation active des volontaires calédoniens dans la guerre et leur implication.

Document 3a : engagements et pertes en N.C.

JPEG - 8.8 ko
Source : Mémoires océaniennes de la Grande guerre. Musée de la ville, Nouméa, 1999.

Document 3b : blessés revenus au pays

JPEG - 20.3 ko
Les archives de l’Amicale des Anciens combattants livrent ces chiffres à notre méditation.

Questions

Document 3b
1- Au total combien de Calédoniens (Européens et indigènes confondus) ont participé à la guerre ?
2- Combien de soldats sont morts au champ d’honneur ? Que veut dire cette expression ?

Document 3a, 3b
3- Quel est le pourcentage des pertes pour l’ensemble des soldats ? Quelle catégorie de soldats a été la plus
touchée ?

D- Frises chronologiques :

Savoir faire : lire, comprendre et compléter une frise chronologique
Objectifs : mettre en relation des événements, les situer, les dater

JPEG - 9.9 ko

Dans les propositions ci-dessous, vous reporterez d’abord en bleu chaque numéro qui se rapporte à un événement
international qui s’est produit entre 1914 à 1919. Puis, (une fois ce dossier rempli), vous reporterez en rouge les
numéros des faits qui concernent plus particulièrement la Nouvelle-Calédonie pendant la même période.

Bataille de Verdun , Traité de Versailles , bombardement de Papeete , révolutions russes, révolte
canaque , début de la première guerre mondiale, mobilisation en Nouvelle-Calédonie , armistice de
Rethondes , entrée en guerre des Etats-Unis, dernier retour des soldats maréens, départ des soldats
calédoniens sur le Sontay.

PDF - 219.8 ko
La Nouvelle Calédonie dans la 1re guerre mondiale
Quelle a été la participation active des Calédoniens à la « Grande guerre » ?

Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 1839 / 456879 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Enseigner  Suivre la vie du site Collège  Suivre la vie du site Troisième   ?