Votre navigateur ne lit pas le format Flash

HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

Lettre de rentrée 2013

mardi 26 mars 2013 par Yvette TOMMASINI

Chers collègues,

En cette rentrée, je souhaite tout d’abord vous remercier vivement pour le travail de qualité
mené lors de l’année scolaire précédente et pour votre engagement au moment des
examens.
Je tiens également à vous adresser tous mes encouragements pour cette nouvelle année qui
s’annonce riche en réformes et en nouveautés.
Je suis très heureuse de poursuivre ce travail avec vous tous et grâce à l’action remarquable
d’Isabelle AMIOT, correspondante de l’inspection.
Je vous adresse cette année une lettre de rentrée qui va me permettre de vous donner les
grandes évolutions récentes de nos disciplines à tous les niveaux d’enseignement et de vous
exposer les attentes de l’inspection pédagogique régionale d’histoire-géographie en matière
d’orientation de travail.

Le point sur les évolutions majeures de nos disciplines

1- Au collège

Les nouveaux programmes adaptés pour la classe de 3e entrent en vigueur à la rentrée
2013. Vous les trouverez en ligne sur ce site. Pour vous aider à les mettre en oeuvre, je vous informe que la DGESCO a mis en
ligne sur Eduscol des fiches « ressources pour faire la classe ». Des mises au point
scientifiques, des propositions de travail se trouvent également sur le site académique. Un
référentiel adapté en histoire et géographie pour les classes de 3e à dispositifs particuliers (3e
prépa-pro, 3e SEGPA, 3e DP6, DIMA) est également en ligne sur le site disciplinaire. Ce
référentiel concerne la série professionnelle du DNS à partir de la session 2013.
En lien avec le socle commun, je vous rappelle l’existence sur le site Eduscol du vademecum
des capacités en histoire-géographie-éducation civique
. Ce vade-mecum est composé de huit fiches (une fiche pour
l’introduction et sept fiches pour chacune des grandes capacités "disciplinaires". Chaque
fiche propose une définition de la capacité, explicite son acquisition progressive par l’élève et
donne un repère intermédiaire de cette acquisition au niveau 5e. Des situations
d’apprentissage et d’évaluation complètent la fiche.

Les épreuves du DNB pour la session 2013 ont été profondément renouvelées. Pour
l’histoire, la géographie et l’éducation civique, chacune des trois disciplines est évaluée. Elles
font l’objet de questions et d’exercices obligatoires. Ces exercices sont de nature variée y
compris d’ordre cartographique. L’exercice du paragraphe argumenté est remplacé par des
questions dont l’une appelle un développement construit. Les candidats composent
directement sur le sujet qui leur est remis. Pour compléter la présentation que j’en ai faite l’an
dernier lors des stages de formation destinés à la présentation des nouveaux programmes de
la classe de 3e
, vous trouverez sur Eduscol des sujets d’essai pour cette épreuve renouvelée.

L’épreuve orale d’histoire des arts est sans changement. Elle se déroule conformément aux
indications de la circulaire n° 2011-189 du 3 novembre 2011, publiée au BOEN n° 41 du 10
novembre 2011. Je vous remercie par ailleurs pour l’implication forte que vous avez montrée
aussi bien dans l’évaluation de l’oral d’histoire des arts que dans sa mise en oeuvre tout au
long de l’année scolaire.

2- Au lycée professionnel

Dans le cadre du parcours CAP, la rénovation des programmes est achevée. Pour mémoire,
nos programmes de CAP sont adaptés, l’épreuve se présentant sous la forme d’un CCF.

Dans le cadre du parcours du baccalauréat professionnel, la rénovation des programmes
d’histoire, géographie et éducation civique est également effective à tous les niveaux depuis
l’an dernier. Ces programmes adaptés, comme ceux du CAP se trouvent sur le site
disciplinaire.

Les élèves de 1e bac pro passent la certification complémentaire à l’écrit si la rénovation de
leur filière s’est faite sous la forme d’un BEP intermédiaire, ou sous la forme d’un CCF à l’oral
si la rénovation de leur filière s’est faite sous la forme d’un CAP.
Quant aux élèves de terminale bac pro, l’épreuve écrite est la même que celle de l’an dernier.

3- Au lycée général et technologique

Les programmes de la classe de 1e générale (séries L, ES et S) sont allégés pour la rentrée
2013. Les allègements ont été présentés dans le BOEN n°46 du 13 décembre 2012. Pour
vous en simplifier la lecture, la version allégée et adaptée est en ligne sur le site disciplinaire.
Je vous rappelle également que dans le cadre des adaptations de programme, la question
n02 du thème 1 de géographie est libellée comme suit :
« La région, territoire de vie, territoire aménagé - La région où est situé le lycée (étude de
cas) Pour les élèves suivant un enseignement à distance, dans un établissement français à
l’étranger ou dans un territoire ultramarin français n’ayant pas le statut de région, l’étude
porte sur ce territoire. » " s’agit donc d’étudier la Nouvelle-Calédonie.

Cette année, nous mettons en oeuvre le nouveau programme adapté des terminales
générales L et ES ainsi que le nouveau programme adapté de l’enseignement optionnel
d’histoire-géographie en classe de TS. Vous trouverez ces programmes en ligne sur le site.
Les épreuves du baccalauréat pour les trois séries ont été également rénovées. Elles sont
définies dans le BOEN spécial n°7 du 6 octobre 2011 pour les TL et TES et dans le BOEN spécial n°7 du 6 octobre 2011 pour les TS.

Relayée par Isabelle Amiot et épaulée par des enseignants du groupe de réflexion des
lycées, j’animerai une journée de formation sur ces nouveaux programmes et sur les
nouvelles épreuves de TL et ES et de TS lors de ma première mission calédonienne.

Après les séries STI2D l’an dernier, les séries STMG et ST2S voient aussi une rénovation de
leurs programmes. Pour la classe de 1e STMG et ST2S, ils entrent en vigueur dès la rentrée
2013. Ils sont encore soumis à l’expertise de l’inspection générale et de la DGESCO mais
vous trouverez leur version provisoire à mettre en oeuvre dès aujourd’hui sur le site
disciplinaire. Le format de la nouvelle épreuve est paru au BOEN n°9 du 28 février 2013 pour
la série ST2S.

la formation initiale et continue

Je vous engage fortement en ces temps de renouvellement des programmes à participer aux
actions de formation qui sont mises en place.
Je profite de ce courrier et de cet espace pour remercier chaleureusement les collègues qui
ont accepté d’assurer la tutelle de stagiaires, contribuant ainsi à la professionnalisation de
ces jeunes enseignants.

Information et communication

Grâce à l’action de M. Jérôme Geoffroy, notre webmestre que je remercie tout
particulièrement, toutes ces informations et toutes les informations à venir sont et seront
relayées par le site disciplinaire dont la richesse et le rayonnement ne cessent de croître.

Si vous souhaitez entrer en contact avec moi, mon adresse électronique est :
yvette.tommasini@ac-polynesie.pf

Par courrier au Vice-Rectorat de Polynésie française :
Rue Edouard Ahnne ; B.P.1632 ; 98 713 PAPEETE ; TAHITI ; Polynésie française
Mme Isabelle AMIOT peut être contactée à l’adresse de électronique suivante :
Isabelle.Amiot@ac-noumea.nc ou par téléphone au 26 62 20.

Orientations de travail en histoire-géographie pour cette année scolaire

Pour contribuer à la réussite de tous nos élèves, voici quelques grandes orientations que
nous mettrons en oeuvre cette année, en vous accompagnant au plus près lors des réunions
d’équipe, lors des réunions d’information, lors des actions de formation et lors des visites et
inspections.

Les programmes de nos disciplines ont été profondément rénovés pour permettre clairement
la construction de situations d’apprentissage complexes et réellement formatrices pour nos
élèves. Une priorité de l’action de l’inspection pédagogique est de vous guider dans
l’appropriation des problématiques renouvelées de l’histoire et de la géographie, dans la mise
en oeuvre des démarches induites (étude de cas, entrée, sujet d’étude) et dans la conception
et la mise en oeuvre de situations d’apprentissage les plus efficaces possibles. Comment
dans nos disciplines définir et délimiter les connaissances (repères, savoirs factuels, savoirs
faire, modes de raisonnement et modes de communication) à faire acquérir aux élèves ?
Comment faire efficacement acquérir aux élèves ces connaissances ? Comment évaluer au
mieux leur acquisition de ces connaissances ? Ce sont autant de questions sur lesquelles
nous devons aujourd’hui nous pencher pour rendre notre enseignement formateur.

Les examens sont un autre axe fort. La quasi totalité des épreuves ont été transformées pour
évaluer plus finement et plus complètement les compétences de nos élèves. C’est un levier
que nous devons saisir pour progresser. Les premiers résultats de ces nouvelles épreuves
(certification complémentaire du BEP, baccalauréat professionnel, épreuve anticipée
d’histoire-géographie en 1e S et en 1e STI) nous montrent tout le chemin qu’il nous reste à
parcourir avec nos élèves.
En effet, la mise en oeuvre des réformes (socle commun, personnalisation des parcours) est
l’occasion pour nous de réfléchir à l’évolution de nos pratiques professionnelles, notamment
sur les processus d’apprentissage des élèves, sur leurs modes de raisonnement, sur
l’évaluation (notamment par compétences) et sur l’accompagnement des élèves. C’est un défi
que nous devons relever.

L’inspection

Les demandes d’inspection sont à formuler rapidement, au cours du premier trimestre. Pour
cela, vous pouvez utiliser la notice d’inspection que vous remplissez en début d’année
scolaire. J’examinerai votre demande et j’y répondrai dans la mesure du possible.

Je rappelle aux professeurs qui recevront leur première visite d’inspection que la
note attribuée à l’issue du concours n’est pas une note pédagogique mais une note de
référence. L’évaluation chiffrée à laquelle je procède n’est pas contrainte par celle-ci. Il
appartient donc à l’inspecteur pédagogique régional de situer chacun selon sa valeur
professionnelle en utilisant l’éventail des notes de l’échelon concerné ; cela peut conduire à
augmenter, à maintenir voire à baisser la note antérieure sans volonté de sanction à l’égard
de l’enseignant.

Lors de l’inspection, je vous demande de mettre à ma disposition le cahier de textes de la
classe, vos programmations et progressions, le manuel de la classe, des évaluations, des
cahiers d’élèves, les documents utilisés pendant la séance.

Mme AMIOT se joint à moi pour vous souhaiter un bon courage et une
bonne rentrée à tous


titre documents joints

Lettre de rentrée 2013

26 mars 2013
info document : PDF
437 ko

Les attentes de l’inspection pédagogique régionale d’histoire-géographie en Nouvelle-Calédonie.


Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 229 / 456657 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site S’informer  Suivre la vie du site Inspection   ?