Votre navigateur ne lit pas le format Flash

HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

Quelques précisions sur les épreuves anticipées du bac S.

mardi 15 mai 2012

Remarques préliminaires

Cette épreuve ne se situe bien évidemment pas au niveau d’exigence de l’ancienne épreuve de terminale. Chaque exercice doit être évalué
au niveau de compétence d’élèves en fin de première.

Si trois exercices sont prévus (la composition en première partie comptant à titre indicatif pour 10 points et les deux exercices de seconde
partie pour 5 et 5), c’est dans le but de :

  • « calibrer » la composition qui doit être réalisée en deux heures environ (en terminale ES et L la composition sera plus longue) ;
  • répartir la notation sur deux exercices en seconde partie, ce qui est favorable au candidat et compense l’absence de choix (les deux
    parties en terminale ES et L exigeront chacune plus de temps).

Le nombre d’exercices à préparer en vue de cette épreuve anticipée du baccalauréat est limité et ceux-ci s’inscrivent dans la logique des
apprentissages de base, acquis progressivement au collège puis au lycée : rédaction d’un développement organisé (qui conduit à la
composition au lycée), analyse de documents variés, réalisation d’un croquis ou d’un schéma.

La composition

En histoire comme en géographie, l’exercice laisse le choix entre deux sujets ; ceux-ci portent sur des contenus ayant fait l’objet d’au moins
deux heures de cours.
Ils ne sont pas accompagnés de chronologie en histoire.

Une courte introduction doit cerner le sujet et annoncer le plan (les différents paragraphes).
Le corps de la composition est constitué de plusieurs paragraphes présentant les connaissances essentielles.
Une courte conclusion dégage la portée du sujet et peut ouvrir des perspectives.

L’analyse d’un ou deux documents

Les exercices peuvent proposer tout type de documents. Leur nombre est limité à deux au maximum par exercice (sans sous-documents).
Ils sont choisis pour que chacune des analyses puisse être traitée en une heure environ. En géographie celle-ci comporte assez souvent
une carte sans que cela soit systématique.

La consigne est adaptée à la nature du (ou des) document(s).
Il est attendu du candidat qu’il présente le(s) document(s) et en explicite le contenu.
Lorsque le sujet comporte deux documents, le candidat doit les mettre en relation.

Croquis et schéma

Les croquis (fond de carte fourni) ou les schémas (sans fond de carte) portent toujours sur l’organisation spatiale d’un territoire.
Le croquis est préféré au schéma chaque fois que cela est possible.
Beaucoup d’interrogations portent sur les croquis et schémas qui sont susceptibles d’être proposés au bac ; il ne s’agit évidemment pas de
fournir une liste « officielle » ni exhaustive des sujets, mais d’aider les collègues à mieux cerner les attentes réelles. En réalité, le nombre de
croquis et de schémas possibles est assez restreint.

  • Exemples de croquis : « potentialités et contraintes du territoire français » ; « mouvements de population et croissance urbaine en
    France » ; « dynamiques de localisation des activités en France et mondialisation » ; « l’organisation de l’espace français dans le contexte
    européen et mondial » ; « l’organisation des réseaux de transports en France et leurs connexions avec l’Europe et le monde » ; « disparités
    et inégalités socio-économiques dans l’UE » ; « l’organisation spatiale de la Northern Range « etc.
  • Exemples de schémas : « l’organisation de l’espace de la région étudiée » ; « l’organisation de l’espace du territoire de l’innovation
    étudié » ; « Roissy, plate-forme multimodale et hub mondial » ; « l’organisation de l’espace du territoire ultra-marin étudié » ; « Paris, ville
    mondiale » etc.

Il n’est pas attendu d’explicitation des choix effectués pour réaliser le croquis, le schéma et leur légende ; le croquis ou le schéma doit se
suffire à lui-même.

Par ailleurs, les candidats peuvent choisir d’intégrer dans leurs compositions des schémas simples (illustrant une organisation spatiale, une
notion ou un autre phénomène géographique, y compris des schémas fléchés).


titre documents joints

Quelques précisions sur les épreuves anticipées du bac S.

15 mai 2012
info document : PDF
34.8 ko

Un texte précisant certaines modalités de la nouvelle épreuve d’histoire-géographie pour les élèves de Première S.


Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 960 / 456657 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site S’informer  Suivre la vie du site Programmes   ?