Votre navigateur ne lit pas le format Flash

HG/NC Le site académique d'histoire-géographie de Nouvelle-Calédonie

Une OPEX (opération extérieure) en Afghanistan

lundi 26 septembre 2011

ÉDUCATION CIVIQUE. Partie V. LA DÉFENSE ET LA PAIX

Séquence : la défense nationale, la sécurité collective et la paix

Séance : les missions de la Défense nationale : l’engagement militaire de la France dans le monde

Étude de cas : une OPEX en Afghanistan

Question : quels sont les aspects de l’engagement militaire de la France en Afghanistan et dans le monde ?

Capacités :

  • comprendre et expliquer quelques actions de l’armée française en Afghanistan
  • donner d’autres exemples de l’engagement
  • localiser les lieux étudiés sur un planisphère

Socle commun de connaissances et de compétences : compétence 6 « Compétence civique et sociale »
« Connaitre les principes et fondement de la vie sociale »
 ; Rôle de la Défense nationale

Documents supports :

- Les documents de référence : la constitution de 1958 (articles 5-15-21-34 et 35) et la Charte des Nations unies de 1945 (article 1 et chap.7)

- Document 1. Article Les nouvelles calédoniennes du 21 /04/2011 « Hélène, de Lifou à Kaboul »

- Document 2. Brochure sur l’engagement de la France en Afghanistan, édition 2011, Ministère de la Défense, http://www.defense.gouv.fr/operations/afghanistan/dossier/le-dispositif-francais-pour-l-afghanistan

- Document 3. Opération EU NAVFOR Somalie / Atalante (lutte contre la piraterie), site du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants

- Document 4. Planisphère du Ministère de la Défense et des anciens combattants : « cartes des opérations extérieures » OPEX, mai 2011.

Démarche proposée

Introduction

Document 1 « Hélène de Lifou à Kaboul » s’en servir comme document d’accroche

Le questionnement pourrait porter sur :

  • Le lieu
  • Le travail à effectuer (la mission)
  • Les raisons

I) Le processus d’engagement pour une OPEX
Document 2 + les 2 documents de référence

Il s’agit de montrer pourquoi et comment l’armée française est arrivée à intervenir en Afghanistan.
On peut évoquer les nouvelles menaces et la nouvelle situation notamment « l’après 11 septembre … ».
On fera un rappel sur l’ONU, la place de la France au sein de cette organisation, rappeler ce qu’est une résolution ….

II) Les autres missions de l’armée Française en Afghanistan

Document 2 « l’engagement de la France en Afghanistan »
Avec ce document, amener les élèves à relever et expliquer différentes missions de l’armée

III) Les différents théâtres d’opération

Document 3 « Lutte contre la piraterie »
Avec ce document on montre que l’armée Française intervient dans des zones où à priori il n’y a pas de conflits, puisque qu’il s’agit de lutte contre la piraterie

Document 4 « cartes des opérations extérieures »
Ce document peut servir pour une mise en perspective afin de montrer à l’échelle mondiale, différentes missions de l’armée française.

Document 1. Article Les nouvelles calédoniennes du 21 /04/2011 « Hélène, de Lifou à Kaboul »

Au large sourire qu’elle déploie, on n’a pas l’impression qu’elle est en Afghanistan. Peut-être est-ce tout simplement parce qu’elle est en instance de départ. Hélène, 34 ans, en a terminé, il y a dix jours, avec sa mission au pays des femmes fantômes.
Quand quelqu’un toque à la porte, elle répond d’une voie presque ferme. Warehouse est un camp militaire à 90 % rempli d’hommes. Il ne faut pas se laisser marcher sur les pieds.
Sur le camp travaillent des Afghans. Elle n’arrive pas à réellement définir sa relation avec eux. « Ils me regardent parfois bizarrement. Peut-être que je ressens un peu de retrait des hommes. Au début, surtout, ils n’osaient pas me parler parce que je suis une femme. Quand ceux que je vois régulièrement ont vu que je leur adressais la parole, ça a été », explique-t-elle.

Cette jeune femme, originaire de la tribu de Luecila, à Lifou, occupait le poste de secrétaire à l’escadron de circulation des transports. Malgré les risques, elle s’est portée volontaire à quelques convois vers les bases et postes de combat avancés. « Nous sommes tous militaires et combattants », rappelle-t-elle.
Elle s’est engagée « sur un coup de tête, en 1999, pour quitter le cocon familial et voir autre chose que la Nouvelle-Calédonie ». Aujourd’hui, le Caillou et sa famille lui manquent. A peine de retour en Métropole auprès de son mari, lui aussi originaire de Lifou, elle devrait partir pour la Nouvelle-Calédonie. « Mes parents ont notre petit de 5 ans et demi. Je vais le rechercher. Mon époux est aide-soignant. Il travaille la nuit. Il ne pouvait pas le garder tout seul ». Dans quatre ans, elle dira adieu à sa carrière militaire. Elle retournera vivre à Lifou.

Document 2. Brochure sur l’engagement de la France en Afghanistan, édition 2011, Ministère de la Défense

Document 3. Opération EU NAVFOR Somalie / Atalante (lutte contre la piraterie), site du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants
Opération EU NAVFOR Somalie / Atalante - Lutte contre la piraterie
Mise à jour : 12/07/2010 10:21

L’Union européenne mène depuis le 8 décembre 2008 une opération militaire pour contribuer à la dissuasion, à la prévention et à la répression des actes de piraterie et de vols à main armée au large des côtes de la Somalie.

Mission :
Le Conseil de l’UE a adopté le 10 novembre 2008 l’action commune concernant la mise en place d’une opération militaire, Atalante, à l’appui des résolutions du CSNU relative à la lutte contre la piraterie en Somalie (résolutions 1814, 1816, 1838, 1846 et 1851). Elle prévoit le déploiement d’une force navale au large des côtes somaliennes, pour une durée de 12 mois à partir de la déclaration de capacité opérationnelle initiale. Le 15 juin 2009, le Conseil de l’UE a décidé de prolonger l’opération Atalante pour une période d’un an à compter du 13 décembre 2009, date actuellement prévue de fin de l’opération.

L’opération Atalante vise à contribuer :

  • à la protection des navires du PAM qui acheminent de l’aide alimentaire aux populations déplacées de Somalie,
  • à la protection des navires vulnérables naviguant dans le golfe d’Aden et au large des côtes de Somalie, ainsi qu’à la dissuasion, à la prévention et à la répression des actes de piraterie et des vols à main armée au large de ces côtes.

Cette opération, qui est la première opération navale de l’Union européenne, s’inscrit dans le cadre de la politique européenne de sécurité et de défense (PESD).

Mandat :

L’opération Atalante a pour mission de :

  • fournir une protection aux navires affrétés par le PAM ;
  • protéger les navires marchands ;
  • recourir aux moyens nécessaires, y compris à l’usage de la force, pour dissuader, prévenir et intervenir afin de mettre fin aux actes de piraterie ou aux vols à main armée qui pourraient être commis dans les zones où ceux-ci s’exercent.
Sources : EMA Droits : Ministère de la Défense

Document 4. Planisphère du Ministère de la Défense et des anciens combattants : « cartes des opérations extérieures » OPEX, mai 2011.

JPEG - 25.9 ko
Sources : EMA. Droits : Ministère de la Défense et des anciens combattants

Environ 12 000 militaires engagés sur les théâtres d’opérations extérieures en mai 2011.


titre documents joints

Une OPEX en Afghanistan

26 septembre 2011
info document : PDF
786.7 ko

Etude de cas sur la défense nationale, la sécurité collective et la paix


Contact | Statistiques du site | Espace privé | | Visiteurs : 1032 / 456879 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Enseigner  Suivre la vie du site Collège  Suivre la vie du site Troisième   ?